Owen Derrick : poupée gonflable

A défaut de pouvoir continuer à écrire sur Alex Calder une fois tous les deux mois - Alex, que fais-tu de tes journées ? - me revoici...


A défaut de pouvoir continuer à écrire sur Alex Calder une fois tous les deux mois - Alex, que fais-tu de tes journées ? - me revoici avec un nouvel article sur Owen Derrick. Parce que je vous ai beaucoup servi de slacker punk ces derniers temps, je contrebalance un peu le tout avec de la pop pour weirdos, ce que je suis, ce que vous êtes, ce que nous sommes tous. 
Vous le savez, Owen Derrick est un artiste originaire de Reading (UK) qui a fait paraître le très bon EP Another Time en février dernier. Sur la pochette se trouvait une vieille dame avec ses béquilles en bois. Changement d'univers avec ce nouveau 45, nous voilà à présent en compagnie d'une belle poupée gonflable. Ça commence à faire beaucoup après la visite dans le club libertin d'hier (voir l'article) ? Je vous répondais que ce n'est pas moi qui choisis, la scène a fait ce choix, je m'y plie contraint et forcé... 


Nécessairement, faire la revue de deux morceaux peut aller très vite, mais il y a ici une petite histoire qui attise notre curiosité ! "Likewise", le premier, est un morceau à la Mac DeMarco - encore - qui joue sur un son jangle pop décomplexé et un tempo très ralenti. On est donc bien loin des premières utilisations de ce type de sonorité qui n'avait que pour seul objectif de faire danser. Avec Owen Derrick, l'apathie l'emporte sur l'entrain. On prétend donc - likewise - vouloir/pouvoir passer le reste de sa vie en compagnie d'un objet inanimé. On se rappelle forcément Lars and the Real Girl, un bon film avec de mauvais acteurs. Owen Derrick n'avait pas encore fait dans le titre d'amour avec autant d'aplomb, ça lui va bien !



"Rocky" joue à la même marelle, un-deux-trois-pop-spectrale. Owen Derrick y est un peu plus noir, Rocky - le nom de sa poupée, admettons - semble d'être dégonflée. La tristesse de ce morceau qu'Owen Derrick vient compléter avec quelques sonorités tropicales trouve un écho particulier dans le refrain. Owen Derrick continue ainsi son bonhomme de chemin. L'artiste, comme Alex Calder, semble faire mouche dès qu'il touche à quelques compositions. Ce sans-faute doit être remarqué, peu d'artistes peuvent en réalité s'en vanter. 

(mp3) Owen Derrick - Likewise
(mp3) Owen Derrick - Rocky

Tracklist:
1. Likewise
2. Rocky

Liens :
Article de présentation d'Owen Derrick
Lien vers tous les articles de pop spectrale

You Might Also Like

0 commentaires