Best of Still in Rock : Février 2016

( artwork by Poup : website . Also on Facebook ) Les amis, c'est avec joie et excitation que j'écris l'édito de ce mois...


Les amis, c'est avec joie et excitation que j'écris l'édito de ce mois de février. La joie, c'est celle d'avoir publier l'album review de Murals, un article que j'attendais d'écrire depuis 4 années. L'excitation, c'est celle de vous annoncer bientôt une nouvelle étape majeure de la vie de Still in Rock. Mais avant, voici le best of de ce mois de février 2016, tout ce qu'il faut retenir en un seul article. Avec la dream folk de Murals, le shoegaze de DIIV, le garage de Ty Segall, de Johnny Mafia et des Oh Sees, la délicatesse d'Algebra Suicide et les quelques autres nouveautés, il y a là, je crois, de quoi passer quelques heures riches en émotions. Stay tuned.


1. Murals : de l'or (article)

Le nouvel album de Murals relègue aux oubliettes la quasi-totalité des albums de dream / bedroom / pop / folk de ces dernières années. Violent City Lantern est une introspection en plein dans une belle ville éclairée à la bougie. Cet album-là marquera l'histoire de Still in Rock. Il restera comme l'une des expériences musicales les plus entières que je n'ai jamais vécu à ce jour.


2. DIIV : shoegaze et audacieux (article)

DIIV continue de faire des siennes. Son second album, Is The Is Are, est une petite merveille de pop shoegaze qui devrait marquer l'année 2016 de son sceau. DIIV a réussi l'exploit de contenter tous ceux qui attendaient (beaucoup) de lui. Ils sont peu à le faire. Profitez-en, au passage, pour aller relire notre interview avec le groupe.  


3. Ty Segal : les vidéos (article)

Ty Segall, le seul l'unique, est revenu avec deux vidéos : un court-métrage de 15 minutes sur fond d'Emotional Mugger ainsi qu'une session KEXP d'anthologie. Ces deux vidéos auront convaincu les quelque réticents de l'immensité de son dernier LP, à faire pleurer dans les chaumières des vieux punks de CGBGB. A ne manquer sous aucun prétexte ! 


4. Johnny Mafia : la relève (article)

On entend souvent des groupes décrits comme étant la relève de ceci ou de cela. Seulement, avec Johnny Mafia, l'expression prend ici tout son sens. Ce jeune groupe de garage rock français sera bientôt une valeur sure de la scène. Il peut viser haut, très haut. Les Burger & co ne tarderont pas !


5. Les articles anachroniques : Algebra Suicide et Redd Kross (ici et ici)

Les articles anachroniques ponctuent les lundis de Still in Rock depuis plusieurs années déjà, et c'est toujours avec autant de plaisir que j'en continue la lignée. Ce mois-ci, la douce pop synthétique d'Algebra Suicide est venue guider vos journées créatives tandis que le punk de Redd Kross s'est donné pour objectif d'agiter vos nuits de printemps. 

******

À également ne pas manquer : le nouvel album de Sunflower Bean (ici), le retour des Oh Sees (ici), l'excellent LP des Combomatix (ici), l'apparition de Tall Juan (ici), le garage de Sick Sad World (ici), et, enfin, notre premier interview d'un show TV (ici).

You Might Also Like

0 commentaires