Andy Ferro, un autre martien

Andy Ferro , c'est un artiste originaire de Nashville (né anglais) que l'on connait pour avoir été le leader de  Ranch Ghost , u...


Andy Ferro, c'est un artiste originaire de Nashville (né anglais) que l'on connait pour avoir été le leader de Ranch Ghost, un groupe de garage surf rock sur lequel j'écrivais en 2013 (ici). Il a fait paraître son premier LP solo en 2016, via Rough Beast Records et il s'apprête un sortir un second album via Burger Records, je vais y revenir.

La musique d'Andy Ferro, c'est un fort côté martian pop - ce qui implique un peu de folk (oh, le gros mot) - mêlé à des essaies expérimentaux qui ne manquent jamais de délicatesse. Wassat? Point de délicatesse pour vous ? Vous êtes une brute et ne souhaitez pas être adoucie avant la période des fêtes, parce que c'est bien plus cool d'arriver au repas du 24 avec une veste à clous et de faire un doigt d'honneur à votre grande mère ? Aucun souci, rendez-vous demain pour la dernière chronique de l'année.

Pour ceux qui sont encore là, je disais donc qu'Andy Ferro est un martien délicat. Character Development le montrera surement, il faudra attendre le 1er février pour en savoir plus. En attendant, il faut déjà que je vous présente son album de 2016 ainsi que son nouveau single. Commençons donc par ce qu'il y a de plus vieux.



Sur cet EP, Andy Ferro montre à nous des morceaux poétiques qui font tous ressortir sa voix, dépouillée de trop d'effets, ainsi qu'une guitare sèche qui évite l'écueil de la musique d'hippie - feu de bois. Sur "Sugar and Milk", on entend une instru' un peu plus recherchée que sur les autres morceaux, Andy Ferro dédouble également sa voix sur deux pistes ce qui est du meilleur effet. Quant aux allures martiennes, elles sont assurées par l'aspect assurément lunaire de l'orchestration. La guitare électrique est une excellente surprise, je ne saurai en dire plus.

Sur "Hood", on entend les influences de White Fence, période Is Growing Faith. Et "Crystal Tongue" de poursuivre sur une même lancée, celle de Cut Worms, aussi. Comme souvent sur les morceaux de ce style musical, une référence est faite au temps qui passe (différemment). C'est le cas avec "Pendulum Song". Andy Ferro y est toujours aussi intrigant. Chaque élément de sa musique semble avoir une place bien déterminée, peut-être est-ce l'opposé de la musique garage, après tout.

Andy Ferro dit aimer Leonard Cohen et Syd Barrett, rien d'étonnant à cela tant ses morceaux sont weird. Ecoutez donc "Black Caboose" le magnifique. Andy Ferro joue avec le synthé comme un prêtre dans son église, il maitrise assurément chaque recoin des sensations qu'il explore. "Plane Clothes" a davantage un côté ritournelle tandis que le dernier, "Useless Powder", est un véritable espace de recueillement, une merveille, dit autrement.

Quant aux vidéos qui accompagnent cet album, elles sont toutes là :




Après cet album, Andy Ferro a fait paraître un single, "Dinosaur Hair", pour nous faire patienter.  Mais venons-en à ce qu'il y a de plus récent dans son actualité. Je vous le disais donc, Character Development paraîtra le 1er février via Burger Records. Il s'agira de son deuxième album et un premier single est d'ores et déjà disponible à l'écoute. Nommé "Birds", il est assurément mieux produit que les précédents, un brin moins weirdo, mais il compense par une mélodie plus travaillée. Ce single annonce donc le meilleur.

Andy Ferro semble être de ces martiens qui vivent en dehors de notre réalité. Je ne pouvais penser à une musique plus adaptée pour clore cette année 2018, en dehors de notre réalité...

(mp3) Andy Ferro - Birds (2019)
Tracklist: Muirhead (LP, Rough Beast Records, 2016)
1. Sugar and Milk
2. Crystal Tongue
3. Hood
4. Pendulum Song
5. Black Caboose
6. Plane Clothes
7. Useless Powder

Liens :
Article sur Cut Worms

You Might Also Like

0 commentaires