Best of Still in Rock : Janvier 2018

Janvier 2018 . Le premier best of d'une année, c'est toujours un moment particulier, où l'on jauge les mois qui ...

Janvier 2018. Le premier best of d'une année, c'est toujours un moment particulier, où l'on jauge les mois qui arrivent, où l'on se demande, à chaque fois, comment il est possible qu'autant d'albums que l'année passée puissent paraître. Janvier 2018 commence en douceur, avec quelques belles nouveautés dont je n'ai pas encore parlé. Et déjà, des surprises. 2018, nous t'attendons de pied ferme, et ce n'est pas la fermeture de la Méca (pour les Parisiens) qui va nous faire baisser les bras. A vos bataillons...

by Marinah Guerin
on Instagram
on Facebook
******

1. King Gizzard : malédiction psychédélique ? (lien)

King Gizzard est habitué des premières places de ce classement, mais cette fois-ci, il y a comme un bémol. Je ne saurai en dire plus, cet article qui m'a valu deux menaces de mort - haha - traite de la malédiction des groupes psychés. Un sujet qui semble vous tenir à coeur autant qu'à moi...

2. Brenda : OUTSIDER (lien)

Brenda, c'est l'un de mes plus gros espoirs. Le groupe SERA huge.

3. Blasteroid : le tutu (lien)

Ce n'est pas tous les jours que l'on fait du catch en tutu. Ce n'est pas tous les jours non plus que l'on tombe sur une nouvelle perle originaire de Brooklyn. Alors, on célèbre ça, avec nos collants déchirés, nos porte-jarretelles mal mis et nos chaussons de danse trop petits.

4. Martian Subculture : il s'installe ! (lien)

Les semaines passent et les articles sur Martian Subculture se multiplient. Cet artiste originaire de Quin en Ireland fait dans la pop martienne - il porte bien son nom, il dégage de nouvelles perspectives et mène la file au côté de Cut Worms.

5. Les Gimme top 5 : les meilleurs groupes de Philadelphie (ici), les meilleurs groupes de Brisbane (ici), les meilleurs groupes de Melbourne (ici), les meilleures pochettes d'album des années 1970s (ici), 

La série Gimme Top 5 s'est attaquée à tout un tas de thèmes qui, outre le fait qu'ils n'ont aucun sens, permettent toujours de revisiter l'histoire moderne de la musique qu'on aime !

*******
À également ne pas manquer

Le retour des articles anachroniques avec deux monuments, Tullycraft (ici) et Garageland (ici), mais encore, le retour des Memories sur Still in Rock (ici), la fête redneck des Platinum Boys (ici), les excellents Coréens de DTSQ (ici), le Drunk Mums qui va bien (ici), 

Les vidéos lives du mois :

You Might Also Like

0 commentaires