Anachronique : The Searchers (Power Pop)

The Searchers était un groupe de Beat formé en 1959 du côté de Liverpool. Sa discographie est immense, 26 albums et des dizaines de s...


The Searchers était un groupe de Beat formé en 1959 du côté de Liverpool. Sa discographie est immense, 26 albums et des dizaines de singles / d'EP au service de hits à inscrire dans l'histoire de la musique anglaise. Pourtant, je voudrai aujourd'hui consacrer cet article à un seul de ses albums, Love's Melodies (paru en 1980 via Sire Records). Intitulé Play for Today en Angleterre seulement, il constitue l'une des plus belles transformations jamais opérées par un groupe. Rares sont les formations à avoir excellé dans deux styles différents, on les compte sur les doigts d'une (grosse) main. The Searchers en fait indéniablement partie. Loin de la beat de ses débuts, il décide de s'attaquer à une power pop super sucrée, comme pour débuter les eigthies sous les meilleurs hospices. 

Love's Melodies (gardons ce titre qui lui va bien mieux) est l'une des plus belles créations power / bubblegum pop des années '80. Une pochette d'album du groupe (voir ci-dessous) est taguée "Special Teenagers". Tout est là. Qu'attendre de plus d'un excellent album de power pop, me direz-vous ? Love's Melodies est un album pour les adolescents que nous serons toujours. Je vous ressers encore la même histoire que pour tous les articles de power pop, mais j'ose espérer que vous n'en soyez lassés. 


"Silver" est déjà une sacrée pièce de power pop. Le son jangle pop de la guitare est un modèle du genre et que dire du refrain sinon qu'il mêle Flamin Groovies et Blue Ash à la perfection. "Infatuation" est tout aussi bubblegum. The Searchers sait y faire, cette introduction est irréprochable. La voix de John McNally trouve tout l'espace nécessaire à un bon morceau du genre, renforcée par cette impression de boîtes à rythmes (1% ringarde).

"She Made A Fool Of You" est un morceau composé par Moon Martin (connu pour une belle carrière solo). Les Searchers en font trois minutes plus colorées que l'originale, une réussite. Et puis, il s'attaque ensuit à une autre reprise, "Almost Saturday Night". Ce titre de John Fogerty (leader de Creedence Clearwater Revival) n'a jamais trouvé une si belle traduction qu'entre les mains des Searchers. Raison d'être de cet article, il emporte avec lui toute l'excitation d'un début de samedi soir, lorsque la musique résonne dans les sales de bain des rock'n'rollers qui se préparent à affronter la nuit. 

 "Little Bit Of Heaven" débute sur les chapeaux de roue. Sorte de bande son pour Ferris Bueller, on se laisse emporter par le petit bout de paradis que les Searchers ont eu la bonne idée d'encapsuler dans trois minutes de musique. "You Are The New Day", pour sa part, opère un retour vers la pop initiale du groupe. C'est logiquement beaucoup plus générique, on passe. 


"Love's Melody" ne pourrait mieux porter sur nom. Le "when you hear love calling, it's calling for you and me" est répété à l'envie par le groupe, comme pour marquer du fer rouge cet album qui a toutes les meilleures intentions du monde. Combien de bébés ont été conçus au son de ce dernier ? Beaucoup, espérons-le. Ce titre a tout du tube sixties, et pourtant, déjà le pied droit dans l'univers de la power pop. 

"Everything But A Heartbeat" est un morceau à refrain, comme beaucoup des créations de l'époque. Si 90% du titre y est consacré, on se laisse convaincre par quelques minutes à cheval sur les deux styles précités. The Sweet est tout près. 


"Radio Romance" méritait sa place dans les meilleurs titres consacrés à ce medium, aux côtés du "Radio" de Hackamore Brick. "Murder In My Heart", c'est une chanson d'amour tout ce qu'il y a de plus cliché. Et ça fonctionne. Je doute que l'on se repasse ce titre en boucle, mais il fait honneur aux années '60, chose plutôt démodée dans les années '80 (voir le film The Wild Life sur ce sujet). 

Vous aurez ensuite reconnu "September Gurls", un morceau d'Alex Chilton (Big Star) que nous connaissons bien. La version originale est un monument de l'histoire de la musique de sorte qu'il soit impossible de juger une reprise comme étant meilleure. Les Searchers s'en sortent avec les honneurs, les deux voix en tête font le boulot. Et puis, "Another Night" vient conclure le tout sur une énorme dose de '80. Après les soirées du samedi de la face A de l'album, The Searchers vient nous dire que l'adolescence, c'est tous les soirs de la semaine (trop cool). 


Au final, plus les Searchers sont power pop, meilleurs ils sont. Les titres du genre sont de véritables chef-d'oeuvres du genre. On ne saurait douter du fait que le groupe a largement contribué à la crédibilité du mouvement beat, mais l'essentiel du jour n'est pas là. Love's Melodies est un album du calibre des Sweet, des Quick, Cheap Trick et autres délices du temps passé. On est surtout frappé par la capacité du groupe à avoir su s'approprier un style musical en cours de route. Rien n'indiquait qu'il soit capable de délivrer un si bon album du genre. Et puis... l'impossible est arrivé. Love's Melodies est un indispensable de votre été 2016, pour sur.

(mp3) The Searchers - Almost Saturday Night (1980)
(mp3) The Searchers - Little Bit Of Heaven (1980)

Liens afférents :
Lien vers tous les articles power pop
Lien vers tous les articles anachroniques

You Might Also Like

0 commentaires