Still in Rock présente : Tall Juan (Acoustic Punk)

Tall Juan est un artiste argentin implanté dans le Queens qui a décidé de son projet solo en 2013. ALors qu'il commence à publie...


Tall Juan est un artiste argentin implanté dans le Queens qui a décidé de son projet solo en 2013. ALors qu'il commence à publier sa musique en 2014 avec Tall Juan At Home. La pochette de l'époque, hipster bullshit volume 1, lui permet déjà de faire parler de lui. Une question restait alors en suspend : n'était-il qu'un artiste de plus à se moquer d'un lifestyle qu'il avait adopté ? 

Ce pote de Mac DeMarco et Juan Wauters a fait paraître son nouvel EP en novembre 2015, Why Not?. Le titre est déjà un hommage à Ian Svenonius, qui a composé un morceau du même nom. Mais ce n'est pas tout, les références se multiplient à l'écoute de cet EP, entre Modern Lovers, Real Kids et autres groupes de punk seventies. Et voilà que notre réponse surgit déjà : Tall Juan est inspirés par ses pères, conscient et reconnaissant de l'être, loin du simple cliché de l'hipster qui ne connaît autre musique que The Beets. 

"Why Not?" laisse déjà passer l'énorme influence des Ramones sur la partie vocale. La guitare acoustique, qu'il a adopté sur les conseils de Juan Wauters, opère toutefois une rupture avec le punk des années '70, c'est bienvenu. On notera ici que Juan a récemment publié une session de ce titre, enregistrée chez lui, à Far Rockaway (lien). "It's True" n'est pas bien différent, heureusement, la courte durée des morceaux vient compenser l'aspect quelque peu monotone de certaines de ses créations. Et puis, lorsqu'un artiste trouve la formule d'une musique qui fonctionne à la perfection, pourquoi s'en priver ? Le mixage, réalisé par ses soins et ceux de Mac DeMarco, a également l'avantage de dynamiser ces quelques minutes.

"I Don't Know What To Do" est plus caractéristique. On regrettera, pour le coup, qu'il n'ait pas décidé de l'étirer sur plusieurs minutes, à la façon d'un Jonathan Richman qui a toujours endiablé ses titres avec quelques accords prolongés de guitare acoustique. C'est également ce que fait Ian Svenonius sur "Deathbed Confession". Et puis, l'EP se conclut finalement sur "Chinese Rock", une reprise d'un titre que les Ramones avaient fait paraître sur End Of The Century (version originale). Avec Tall Juan, c'est le début du siècle qui paie un bel hommage à l'année 1980. 

Tall Juan a donné un concert à la Mécanique Ondulatoire, le 4 février dernier. C'était bien, fort bien. Il dégage une énergie à laquelle il est peu commun d'être confronté. Sur fond de reprise de Mac DeMarco, titre "Another One", et de Stooges, "I Wanna Be Your Dog", Tall Juan a intégré le cercle fermé des artistes à avoir fait suer de joie l'ingé son de la méca. Ses mimiques, sa gestuelle, le placement de sa voix, ses jeux avec le micro et le public, tout rappellait Chain & The Gang. Je vous laisse vous reporter à la vidéo Still in Rock pour comparer les deux. Celle de Tall Juan suit la fin de cette ligne. Nos yeux sont désormais braqués sur lui.



(mp3) Tall Juan - Why Not?
(mp3) Tall Juan - I Don't Know What To Do

Liens afférents :
Vidéo de Chain & the Gang
Article sur le dernier Juan Wauters

You Might Also Like

1 commentaires