Best of Still in Rock : Janvier 2016

Les amis, janvier 2016 aura été l'occasion de quatre nouvelles : ( 1 ) le mois de tous les records en terme de visiteurs. Pour ...

Les amis, janvier 2016 aura été l'occasion de quatre nouvelles : (1) le mois de tous les records en terme de visiteurs. Pour cela, un grand merci. (2) Le nouveau design semble vous avoir plu, coool ! (3) L’article sur Post Animal aura fait explosé les compteurs, j’en suis particulièrement heureux en ce qu’il laisse place à une nouvelle génération d’artistes, en ce qu’il prouve que les sites-compteurs-de-clics sont dans le faux en ne publiant que sur des grands noms de la scène et, pour finir, en ce qu’il témoigne probablement de votre goût pour des chroniques détaillées. (4) Janvier 2016 inaugure un nouveau partenariat avec plusieurs dessinateurs de renom. Vous trouverez, pour illustrer chaque best of mensuel, le dessin d’un artiste qui aura accepté de collaborer avec Still in Rock. Le premier est celui de Cédric Bottacchi, par ailleurs guitariste de Dusty Mush et maitre de son projet solo Druggy Pizza. Je le remercie vivement pour ce dessin qui, en toute franchise, inaugure notre série de la plus belle des manières. Une fois encore merci et que 2016 soit belle !


Artwork by Cédric Bottacchi


1. Post Animal : en lieu et place de Tame Impala (article)

Comme je l’ai dit dans l'édito, il est incontestable que Post Animal soit LE grand article de ce mois de janvier 2016. Ce groupe qui marche sur les plates-bandes de Tame Impala vient rappeler à tout le monde que les albums les plus géniaux ne sont pas forcément l’oeuvre des artistes les plus connus. Post Animal Perform the Most Curious Water Activities est un chef-d’oeuvre du genre psychédélique, il serait, je crois, impossible de le qualifier autrement.

2. Ty Segall : et maintenant, l’expérimental (article)

Ty Segall, à l’inverse de Post Animal, fait partie de ces artistes qui font le plus couler d’encre. Pourtant, son nouvel album, Emotional Mugger, est une pièce de rock expérimental qui rappelle parfois une sorte de frontière entre Deerhunter et le dernier Oh Sees. Noisy à souhait, il participe de faire de Ty Segall un artiste insaisissable, au-dessus de tous !

3. Andy Shernoff : l’interview Dictators / Ramones (article)

Andy Shernoff est à mi-chemin entre les deux artistes précédents. Si son génie créatif est incontestable – il a créé les Dictaotrs, grande source d’inspiration des Ramones – notons qu'il est bien plus connu aux US qu'en Europe. Notre interview avec lui a été l’occasion de revenir sur les débuts de la scène punk, sur sa relation avec Joey Ramone ainsi que sur le futur de la scène musicale new-yorkaise.

4. Sheer Mag : garage, la relève ? (article)

Le garage de Sheer Mag pourrait bien, sans crier gare, s’avérer être l’un des plus prometteurs de la scène. Le fait qu’il soit l’un des seuls groupes de garage sélectionnés pour Coachella importe peu mais je note tout de même qu’il commence à gagner en popularité. La présence scénique de sa leader, Christina Halladay, a surement quelque chose à voir dans tout ça.

5. Les articles anachroniques : The Shoes, Blues Magoos, The Tea Company, Desperate Bicycles (ici, ici, ici et ici)

L’année 2016 a également débuté avec plusieurs articles anachroniques. Pour la deuxième fois, les Shoes ont occupé les lignes de Still in Rock avec leur album Present Tense. Les Blues Magoos et The Tea Company nous ont rappelés au psychédélique que l’on aime tant et les Desperate Bicycles, plus inconnus, nous ont donné le punk qu’un début d’année nécessite.

—————

À également ne pas manquer : l’article sur le bubblegum punk de Mike Krol (ici), le garage super efficace des franchies de Dr Chan (ici), la compilation Stupid Punk Boy (ici), le retour en grâce de Tomorrows Tulips (ici), le SadGril super pas-sad (ici) et, pour finir, l’article jazz sur Kamasi Washington (ici).

You Might Also Like

2 commentaires