Best of Still in Rock : Septembre 2017

Septembre 2017 . Le mois de septembre est toujours particulier, parce que les labels nous réservent quelques nouveautés et que ...

Septembre 2017. Le mois de septembre est toujours particulier, parce que les labels nous réservent quelques nouveautés et que l'excitation d'un nouveau départ pousse généralement les jeunes formations à s'acharner sur de nouveaux EPs. 2017 n'aura pas dérogé à la règle ! On retiendra, surtout, les EPs de trois jeunes formations qui, bien que toujours inconnues, auront animé 2017 avec splendeur : j'ai nommé Martian Subculture, Laverne et Tennis Club. Ecrire sur de jeunes formations ayant un tel avenir devant eux fait partie des principaux moteurs de Still in Rock. J'espère qu'il vous plaira.


1. Martian Subculture : l'étrange (lien)

Martian Subculture fait partie des plus belles découvertes de 2017, du genre que l'on sait qui berceront nos années à venir. Ce jeune artiste marche sur les traces de Connan Mockasin avec une décontraction sans pareil. Sa musique est une entité non identifiée !

2. Tennis Club : le surf (lien)

Tennis Club, c'est l'un des claques de 2017 en matière de surf ! Son premier EP est une franche réussite, entre slacker, zombies surfers et énervement à la Fidlar. La production de cet EP en a dérangé plusieurs, mais après tout, là se trouve l'essence du garage !

3. Laverne : le nineties (lien)

Les nineties continuent d'animer Still in Rock. Laverne vient tout juste de voir le jour, et déjà, on se dit que son amour pour Pavement mérite d'être célébré. Alors, célébrons !

4. L.A. Witch : sorcières ! (lien)

Nous sommes désormais en octobre et il va falloir sérieusement penser à Halloween. L.A. Witch s'impose comme le groupe du style pour l'année 2017. Sortez votre rouge à lèvres noirâtre, ça va jammer !

5. Les Gimme top 5 : le meilleur du bubblegum (lien), le meilleur du glam rock (lien) et le meilleur de la bedroom (lien)

La série Gimme Top 5 s'est attaquée aux meilleurs groupes des années 2010' en matière de bubblegum (pour les joyeux), de glam rock (pour les très joyeux) et de bedroom (pour les flemmards).


*******

À également ne pas manquer

Le départ tonitruant de Bops (lien) et l'article anachronique avec Dow Jones (lien) + celui des Lurkers (lien)


Les vidéos lives du mois :

You Might Also Like

0 commentaires