LP Review : Mean Jeans - Tight New Dimension (Slacker Punk)

Mean Jeans , c'est un groupe originaire de Portland qui a toujours fait dans le hit punk. Le groupe encapsule la scène slacker qui ...

Mean Jeans, c'est un groupe originaire de Portland qui a toujours fait dans le hit punk. Le groupe encapsule la scène slacker qui a ravagé la côte ouest des Etats-Unis. Mean Jeans, c'est l'esprit Burger Records à 1000%, des hectolitres de transpiration et le rock'n'roll le plus dumb possible (du Dumb Punk, donc). On se souvient que le groupe avait fait paraître ses singles en 2015 via Dirtnap Records. Nous les classions dans les 20 meilleurs albums de 2015 (classement). Il était depuis revenu avec un EP de trois titres, Nite Vision, et le voilà devant nous avec Tight New Dimension, son troisième album studio. 


"Long Dumb Road" introduit la danse. La reine du bal' est déjà toute moite dans sa robe trop moulante. Mean Jeans va le plus vite possible, faisant honneur à Fidlar, Audacity & co. "Nite Vision" est un brin supérieur, parce que Mean Jeans nous raconte une histoire comme on les aime : équipé de nos lunettes vision nocturne, on s'avance doucement aux abords d'une fête à gobelets rouge. Mean Jeans introduit une dose de pop qui sublime son punk originel. "Croozin’" clos le trio introductif. On y retrouve le Mean Jeans des débuts, du Dirtnap Records dans toute sa splendeur (sauf que l'album est paru via Fat Wreck Chords, le label de NOFX).


"Michael Jackson Was Tight" est aussi malsain que fun. Je passe sur la traduction, disons simplement que le Urban Dictionnary fait référence à "1. Close 2. Tight pussy 3. Stylish, cool, having everything together. 4. Scrooge". Choisissez celle qui sied le mieux à M. Jackson. Vient alors "2 Far Out 4 Me", un titre particulièrement intéressant en ce qu'il reprend une part de ce qui a fait le succès de Mean Jeans : son aspect rock de stade mal assumé, une musique rock'n'roll maladroite qui semble référencer une scène à laquelle Mean Jeans ne se rattache pourtant pas. "Trash Can" vient clore la première face. Le titre est étonnamment bien maitrisé. Mean Jeans partage ses peurs avec nous, et un punk qui pleure, c'est triste. 


"Last Nite on Earth" encapsule les derniers instants de Mean Jeans avec le grand décollage pour la planète Dumby. Sur Dumby, les gens ne boivent que du Coca-Cola et ils passent leur journée à écouter les Ramones. C'est cooool. Alors Mean Jeans profite de ses derniers instants. "4 Coors Meal" va plus fort encore, du punk pour faire la fête. 

"Allergic To Success", c'est l'histoire d'un éleveur de chiens sur qui la chance s'abbat. Mean Jeans y perpétue le spirit des Dead Kennedys. Ne comptons pas sur le groupe pour ralentir la cadence, on se reposera avec un autre album. "I Don’t Care That I Don’t Care" pourrait être le slogan du groupe. Les Ramones avaient fait paraître "I Don't Care" et Mean Jeans pousse le concept plus loin encore. C'est à ce stade que je m'en remets à cette citation littéraire (source) : 

- Dumb Punk: "Sup faggot, what are you listening to?" 
- Punk: "I actually am gay asshole, and this local band i met at a show the other night." 
- Dumb Punk: "Fuck them pussy, they are just copying off of the Ramones."

"Ripped Shattered and Alone", c'est un dernier coup d'épée dans le cheesecake. Mean Jeans nous assène son punk de chorala un peu bourrée, une dernière fois. "Are There Beers in Heaven?", c'est la bande-son du groupe lors de son arrivée au paradis. Le voyage c'est bien passé (voyez le vaisseau sur la pochette à la Bill & Ted's Excellent Adventure) et voilà que le Mean Jeans a les pieds sur la terre de Joey Ramone. 


Au final, Tight New Dimension est une nouvelle démonstration de ce que le genre slacker est l'une des grandes réussites des années 2010. Et puis, Le punk de Mean Jeans a l'avantage de sa franchise. Rien de compliqué ici, l'auditeur est fixé d'entrée de jeu : c'est un match ou c'est un crash. Mean Jeans encapsule l'envie de rire qui manque à une grande partie de la scène punk (hors US). 

Après tout, comment concevoir le punk autrement que sous cette forme là ? Certains auront fait de ce véhicule un message politique, mais je reste convaincu que le punk des Ramones est supérieur à celui des autres groupes précisément car il traduit son idée originelle : l'envie de se moquer (notamment de la scène classic rock) en buvant quelques bières. Tight New Dimension participe de cela. 

(mp3) Mean Jeans - Nite Vision
(mp3) Mean Jeans - Trash Can

Liens afférents : 
Article sur tous les groupes slacker punk
Article sur les singles de Mean Jeans

You Might Also Like

0 commentaires