Best of Still in Rock : Mars 2016

Mars 2016 , c'était mars 2016. Du punk, de la power pop, du garage, du nineties, de la folk, du french (ça existe), du stoner, du ps...

Mars 2016, c'était mars 2016. Du punk, de la power pop, du garage, du nineties, de la folk, du french (ça existe), du stoner, du psychédélique... j'en ai la tête qui tourne. Plus que jamais, ce best of mensuel s'impose, histoire de se poser un peu et de regarder notre passé récent. Cette fois-ci, on trouve un membre rescapé de l'équipe de Ty Segall, quelques interviews et beaucoup de nouveaux groupes. J'en profite enfin pour remercier Julie Zan qui illustre ce best of d'un magnifique dessin ! Allez regarder son site internet. Et à présent, cap sur Avril !



(artwork by Julie Zan)


1. CFM : stoner. psychédélique. rock'n'roll. (article ici)

Avec Still Life of Citrus and Slime, CFM est directement entré dans la cour des grands, celle de Ty Segall, de Tim Presley et de John Dwyer. Cet album marquera l'année 2016 tant il fait exploser les standards. Son cabinet des curiosités décontenancerait la Reine d'Angleterre pourtant habituée aux plus grandes bizarreries. Charles Francis Moothart, welcome.



2. Interview x 2 : In The Red (ici) & Milk'n'Cookies (ici)

Les deux interviews du mois auront permis de mettre à l'honneur deux personnages clés de ces 30 dernières années. D'un côté, Larry Hardy, le boss de In The Red Recordings, l'un des tout meilleurs labels au monde. De l'autre, Justin Strauss, chanteur du groupe de power pop Milk'n'Cookies. Un grand merci à ces deux pionniers et stay tunned pour les interviews d'avril...


3. Paul Jacobs : avant-première lo-fi (ici)

Still in Rock a eu la primeure sur le dernier album de Paul Jacobs, I'm Into What You're Into. Ce descendant direct de Crumb fait toujours dans un garage très sale, très subversif et très canadien. Mais cette fois-ci, Paul Jacobs a ajouté du punk à l'équation, celui des années '90 de Washington, celui que l'on aime tant. Et au final, c'est gagnant-gagnant.


4. Tracy Bryant : Californien à tout prix (ici)

Tracy Bryant est un nom que l'on va être amené à croiser souvent. Ce Californien vient de faire paraître son premier album via Burger Records, et déjà, il côtoie les faiseurs de mélodies avec élégance. Sa pop post-nineties, comme on l'a qualifié, opère également un revival des quelques groupes qui ont marqué notre... enfance ?! 


5. Anachronique : The Saints (ici), Holy Sons (ici), Satan's Rats (ici) et West Coast Pop Art (ici)

Comme chaque mois, les lundis auront été consacrés aux articles anachroniques. Nous avons ainsi voyagé en terre punk avec les Saints et Satan's Rats, du côté des années '90 avec Holy Sons, et dans l'histoire d'un avocat qui voulait concurrencer les Velvet avec West Coast Pop Art. Du vieux du vieux du vieux, oui, mais en 2016 !



**************

À également ne pas manquer : Le bel EP de Volage (ici), le retour de Sheer Mag (ici), celui d'Alex Calder (ici), l'introduction de Octagrape (ici) et Dog Date (ici), l'EP convaincant de Burnside XI (ici), du Violent Femmes (ici) et, pour conclure, les t-shirts Still in Rock (ici).

You Might Also Like

0 commentaires