Session KEXP : Thurston Moore (Alt Rock)

Thurston Moore . Ça faisait longtemps que Still in Rock n'avait pas écrit sur une session KEXP. Celle-ci n'est pas celle d...




Thurston Moore. Ça faisait longtemps que Still in Rock n'avait pas écrit sur une session KEXP. Celle-ci n'est pas celle de n'importe qui. Thurston Moore, l'ancien leader de Sonic Youth, a fait paraître un excellent album en 2014, chroniqué ici même. Quelques jours avant que l'article ne paraissent sur Still in Rock, Thurston Moore était à Seattle, dans les célèbres locaux de la radio. L'intérêt de cette session est double : les KEXP sont toujours d'excellentes factures, un art de filmer, de capter le son et de créer une ambiance que personne d'autre ne sait reproduire. Et puis, Thurston Moore est un artiste visuel, parce qu'extrêmement technique et généreux.

La session s'introduit sur "Germs Burn". Dernier titre de la maquette de The Best Day, il est trouve ici absolument sublimé. James Sedwards en sort un excellent solo avant que Thurston ne vienne y injecter son éternel son expérimental, un véritable poison. "Detonation" enchaine tout de suite après. Le début est un peu lent, mais la montée en puissance en fait une sorte de rock alternatif Sonic Youth-ien qui ne peut pas laisser insensible. C'est le titre qui se rapproche le plus du groupe précité. Alors, comment résister ?!

Vient ensuite l'interview. Il y évoque son travail avec Beck sur Demolished Thoughts (2011). Et puis, il décrit The Best Day en seulement quelques mots : "Sonic, No-Wave, Guitar, Rock Music". Tout est là. Il consacre alors quelques instants à évoquer comment il a formé son groupe pour la tournée du Best Day. Après quelques mots sur son amour inconditionnel pour Londres, la musique reprend finalement.

Il reste alors deux titres, les deux choisis par Still in Rock à l'occasion du premier article sur l'album. Accrochons-nous. "Speak To The Wild" s'étale longuement, de quoi nous laisser le temps de penser, d'apprécier le moment, et de se dire que les musiciens qui accompagnent Thurston Moore sont des virtuoses, et que ça fait plaisir à voir (et entendre, cela va sans dire). La technique de cette formation est véritablement mise au service de sa musique. Thurston a toujours expérimenté et continuera toujours à le faire. Le final de ce titre eut été impossible sans toute cette maitrise. Comment fait-il pour ne pas tomber dans le ridicule des groupes seventies qui concevaient la musique comme un exercice de démonstration ? Mystère. Vient enfin "The Best Day". Dès l'introduction, l'adrénaline monte d'un cran et l'on sait déjà que Thurston ne nous lâchera pas la grappe. Le studio de KEXP semble se noircir soudainement. Une nouvelle fois, "The Best Day" s'impose comme un modèle absolu pour tous ceux à la recherche d'une technicité capable de les aider à développer un son qui leur soit propre. James Sedwards fait une nouvelle démonstration. C'est une des meilleures sessions KEXP jamais enregistrées.

En bref ? Thurston Moore, c'est le niveau au-dessus.



You Might Also Like

0 commentaires