Violent Femmes: Blist at the Hotel Last Resort

Il faudrait être sourd pour ne pas connaître à Violent Femmes le titre de meilleur groupe de punk acoustique de l'histoire. Le ...


Il faudrait être sourd pour ne pas connaître à Violent Femmes le titre de meilleur groupe de punk acoustique de l'histoire. Le groupe a plus de hits que les martiens n'ont de doigts sur la main, jamais, oh, jamais je ne serai au-dessus de "Blister In The Sun", de "Waiting For The Bus", de "Gimme The Car", de "American Music", de "I'm Nothing", "Kiss Off", "Add It Up" et j'en passe.

Violent Femmes avait fut un temps raccroché les crampons, mais par chance, il avait annoncé son grand retour en 2016 avec un album intitulé We Can Do Anything. Depuis, quelques singles sont sortis par-ci par-là, mais il reviendra finalement le 26 juillet prochain avec un nouvel album nommé Hotel Last Resort.

Je suis généralement d'humeur très sceptique à l'écoute de ces groupes qui tournent depuis plusieurs dizaines d'années. Les machines à cash. Rien de cela avec Violent Femmes. La voix de Gordon Gano n'a rien perdu de sa superbe, et dans la mesure où elle a toujours fait la signature du groupe, Violent Femmes semble être encore destiné à de belles choses. Preuve en est avec le premier single, "Hotel Last Resort". Accompagné par Tom Verlaine (du groupe Television), Violent Femmes reprend sa formule habituelle de la guitare super minimaliste, des paroles qui reviennent en boucle, de la voix nasillarde, du cheesy-fun. Personne n'a jamais su les imiter, ça tombe bien, Violent Femmes n'a rien perdu de son mojo, il n'y a donc besoin d'aucune reprise. Qu'un groupe sache à ce point maintenir la qualité de ses créations me pose question...


Et pour le plaisir :

TracklistHotel Last Resort (LP, PIAS, 2019)
1. Another Chorus
2. I Get What I Want
3. I’m Nothing (feat. Stefan Janoski)
4. Adam was a Man
5. Not Ok
6. Hotel Last Resort (feat. Tom Verlaine)
7. Everlasting You
8. It’s All or Nothing
9. I’m Not Gonna Cry
10. This Free Ride
11. Paris to Sleep
12. Sleepin’ at the Meetin’
13. God Bless America

Lien :

You Might Also Like

0 commentaires