LOOK BACK: King Gizzard - I'm In Your Mind Fuzz (2014)

Ah, the end of the decade... so here we are. To celebrate the 2010s, and to anticipate the ranking of the best albums of the ...


Ah, the end of the decade... so here we are. To celebrate the 2010s, and to anticipate the ranking of the best albums of the last 10 years, I am starting a nostalgico-musicalo-retrospective to be featured every Monday. To this end, I bring out Still in Rock archives, a good excuse to listen to some "old" songs again and start the week in the best possible way. Here is Still in Rock new series: LOOK BACK.

La fin de la décennie... nous y voici donc. Pour fêter la fin des années 2010s, et pour anticiper le classement des meilleurs albums de ces 10 années, je débute une rétrospective musicalo-nostalgique. Et pour ce faire, je compte bien ressortir les archives Still in Rock, une bonne excuse à l'écoute de quelques "vieilles" chansons pour commencer la semaine dans la meilleure des dispositions possibles. Voici la nouvelle rubrique de Still in Rock : LOOK BACK.

*****

Le 7 novembre 2014, j'écrivais quelques lignes au sujet de l'album I'm In Your Mind Fuzz de King Gizzard & The Lizard Wizard (lien) :

I'm In Your Mind Fuzz, pour la première fois, crée une nouvelle combinaison, confrontant deux univers a priori irréconciliables : on n'a jamais vu une musique mécanique se coupler avec le déconstructionnisme que la musique psychédélique impose. King Gizzard & The Lizard Wizard crée là une bohème toute nouvelle. Les flower kids, pour une fois, viennent danser sur fond d’une mécanique allemande. King Gizzard vient nous dire qu’elle est belle, et que le début des années '70 était excellent (voir Neu! et autres Hawkwind).

Les quatre premiers morceaux de cet album font partie des grandes sensations de l'année 2014. Sur fond de Krautrock, ils ressuscitent l'esprit de CAN avec brio. Seulement, et là se trouve toute la puissance d'I'm In Your Mind Fuzz, le groupe y a ajouté un psychédélisme très originel qui fait de nombreuses fois référence à la musique de Rainbow Ffolly, à celle de The 13th Floor Elevators, mais également à certains The Left Bank, voir à du Count Five. C'est tout ce psychédélisme que King Gizzard a choisi de mêler dans une mouvance qui rappelle incontestablement le Lonerism de Tame Impala, en plus sale.

En 2019, je rajouterai :

Je ne sais pas si I'm In Your Mind Fuzz est le meilleur album de King Gizzard, mais il a assurément propulsé le groupe dans une nouvelle sphère. Les albums qui le précèdent sont tout à fait moyens, et c'est ici que KG a pour la première fois donné un psychédélisme trash à sa musique mécanique. En ce sens, I'm In Your Mind Fuzz restera comme l'un des grands moments de la décennie, et plus encore, comme l'un des grands moments de l'histoire du rock psychédélique. Il faut dire que King Gizzard est très probablement le meilleur groupe du genre.

You Might Also Like

0 commentaires