Best of Still in Rock : Mai 2018

Mai 2018 . Je ne me suis pas rendu compte, tout au long du mois, à quel point mai 2018 avait été exceptionnel. À vrai dire, j...

Mai 2018. Je ne me suis pas rendu compte, tout au long du mois, à quel point mai 2018 avait été exceptionnel. À vrai dire, je ne pense pas avoir déjà sélectionné autant d'articles pour un best of. En haut de ce classement, on retrouve un groupe moins connu que bon nombre d'autres, mais je prends le pari que quiconque consacrera vraiment 30 minutes à l'écouter trouvera son année changée. Et pour le reste, tout y est passé : mixtape, anachronique, gimme top 5, premiers EPs, derniers (?) LPs, garage punk, pop, slacker, psyché, bref, la saison des festivals commence, plus de doute là-dessus ! Et j'en profite pour adresser un immense merci à Romain Leme pour cette cover (⇩) absolument exceptionnelle.

by Romain Leme
******

1. Canshaker Pi : NINETIES (lien)

C'est l'une des grandes claques de l'année, Canshaker Pi est venu poser sur 2018 un deuxième album qui méritent tous les honneurs - et assurément un top 10 des meilleurs LPs. En fait, chaque seconde de Naughty Naughty Violence donne un sens à nos journées de printemps, que ce soit parce qu'il est plus mélodique que les autres albums, qu'il est mieux produit ou qu'il est plus énergique. Dans la lignée de Pavement, les Canshaker Pi s'imposent désormais comme l'un des fers de lance européens.

2. Parquet Courts : l'orgasme (lien)

Chaque nouvel de Parquet Courts est attendu comme le messie. Avec Wide Awake!, le groupe vient taper un bon coup dans la fourmilière et nous dit qu'il sait encore que ses racines sont de type garage punk. La bande d'Andrew Savage est décidément au-dessus du lot. Et avec eux, l'orgasme se révèle encore.

3. Crazy & the Brains : xylo-slacker (lien)

C'est l'un des grands honneurs du mois de mai 2018, j'ai eu la chance de dévoiler en exclusivité intergalactique le nouvel EP de Crazy & the Brains. Il est excellentissime. Faisant partie des meilleurs slackers au monde, le groupe continue et continuera longtemps d'embraser les dancefloors de Las Vegas avec son xylophone ravageur. Mais si !

4. Cut Worms : martien ? (lien)

Cut Worms est l'une des grandes révélations de l'année 2017 - classé meilleur EP de l'année par Still in Rock. On attendait beaucoup de lui, et dans une certaine mesure, il ne nous a pas dessus. Mais parce qu'il est un martien, on voulait qu'il nous surprenne. Il ne l'a pas fait non plus mais reste majestueux, c'est dire.

5. Les Gimme top 5 : les meilleurs titres qui parlent de T.V. (ici), ceux sur les dooggiiess (ici) et les meilleurs artistes de Captured Tracks (ici)

La série Gimme Top 5 s'est attaquée à tout un tas de thèmes qui, outre le fait qu'ils n'ont aucun sens, permettent toujours de revisiter l'histoire moderne de la musique qu'on aime ! En mai, on s'est ainsi questionné sur les meilleures chansons qui parlent de télévision et de chiens, ainsi que sur les meilleurs artistes Captured Tracks, pas faciles à lister.

*******
À également ne pas manquer : 

La mixtape Rednnneecckkkk (ici), la fin de la compilation Ramones avec Anna (ici) Kaviar Special (ici), le retour des articles anachroniques avec Pansy Division (ici), The Judy's (ici), l'excellent album tronçonneuses de Gramma (ici), les Maximators qui reviennent en grâce et en violence (ici), Peach Kelli Pop qui est toujours aussi efficace (ici), la confusion des sentiments avec les Valderamas (ici), les français de t-shirt (ici), le slacker des Bubble Boys (ici), le single de la mort qui tue des Dumbleachers (ici) et La Luz qui joint le champ Tarantino (ici).

Les vidéos lives du mois :

You Might Also Like

0 commentaires