The Soap Opera : le calypso weird

Où en sommes-nous ? 2017, tout a déjà été fait ?! L'information nous écrase. Les projets se multiplient. Un groupe en 2017 n'...


Où en sommes-nous ? 2017, tout a déjà été fait ?! L'information nous écrase. Les projets se multiplient. Un groupe en 2017 n'a que trois options : révolutionner (seule une poignée y parvient), tomber dans l'oubli (seule une poignée n'y parvient pas), ou jouer sur les variations de plusieurs styles. The Soap Opera est du troisième type. Son nouvel album, Ready to Hatch, est paru le 10 novembre dernier via Howlin Banana Records et Ample Play Records, il fait dans le calypso-weird. Son calypso, c'est celui de Jonathan Richman qui nous raconte son "Down In Bermuda". Son weird, c'est celui de Ween, album Molusk




Lorsque l'on recherche ce qu'est un Soap Opera, deux types de résultats apparaissent : la première fait référence à ces "feuilletons radiophoniques américains qui étaient produits et commandités par des fabricants de savon et autres produits d'hygiène comme Procter & Gamble, Colgate-Palmolive et Lever Brothers". La seconde est relative au court-métrage réalisé par Andy Warhol. The Soap Opera, groupe français originaire de Rennes, relève un peu des deux. Son calypso-weirdo est une excellente nouvelle pour qui défend le possible dans un style musical - calypso - qui défini a priori le tout-cheesy. Son calypso-weirdo est également la preuve qu'un groupe peut, même en 2017, proposer une "musique new-look" à double lecture.



Je vous souhaite donc la bienvenue à Trinité-et-Tobago, enfilez vos colliers de fleurs, on a des "Eggs To Hatch" et des "Cats To Kill" - tout un programme. The Soap Opera, que l'on connût pour son "mini album" en 2015, semble avoir fait le choix de la pop abordable, quelque chose que l'on trouve sur les rayons de Monoprix. Mono et normal. "To All The Newbies" continue l'introduction du groupe, il a les bras grands ouverts et on se dit que c'est tout de même drôlement con que les sectes du 21ème siècle n'accordent plus la même importance à la musique, ce titre aurait bien fait. "Unspeakable" fait ensuite danser Cherelle et Kendon (deux prénoms populaires en Trinidie). Et The Soap Opera de montrer son véritable visage fondu qui, sous le masque de la pop, déifie ce qui est anormal.

"We Were Mates" est un morceau de tradition, la pop de brise qui est fidèle à la scène de Real Estate. "Humanatee" corse ensuite les règles du jeu parce que le titre est tout à fait intransigeant, une véritable pop pour extrémistes : ce sera "danse ou crève". "You Caught On Fire", le petit suivant, ne fait jamais que renforcer cette tyrannie calypso que le Soap Opera nous impose sans nous avoir préalablement consulté, le culot ! Ce morceau, coup de grisou génie de Ready To Hatch, fait de nous les sujets heureux de sa musique pour crackbrainers.


"No Name No Packdrill" ose un rythme trop entrainant pour que mamie puisse y résister. Ces effrontés de Soap Opera n'ont décidément aucune limite. On choisi donc pour eux lorsqu'ils hésitent entre "The Saddle Or The Feather" : ce sera la selle, direction le bagne des artistes qui, un jour, ont aussi un calypso groovy. Après tout, nous ne sommes que des garageux à la recherche d'une musique pleines de réverbs'. Et "Bad Reputation" de jouer avec le fameux Molusk de Ween, faisant ses bulles, bien caché dans sa coquille rennaise.

"No Hullabaloo" vient nous susurrer des mots doux, le Soap Opera dit nous aimer comme nous sommes, amateurs de bridge, d'Orange Juice (le groupe) et de Georges Pernoud. Voyez ces beaux dauphins (plus bas). "For Odin's Sake" sort enfin la boule à disco, ce soir, c'est Caraïbes et sorbet coco à volonté. Le Soap Opera aime ses eighties et nous aussi.


Au final, Ready to Hatch est un album pour tous puisqu'il n'est pour personne si ce n'est Jeanette au stand de fricassée de lambis. Le fait est que The Soap Opera n'a pas besoin de jouer au groupe weirdo - pas besoin de mimer Alexander "Skip" Spence - pour faire de sa musique une pièce si singulière que l'on se demande, au final, si singularité ne serait pas le synonyme d'universaliste. Il ne s'agit plus désormais d'un "vaste drame doué d’un caractère d’universalité", mais bel et bien d'une salle des fêtes douée des mêmes propriétés.

(mp3) The Soap Opera - You Caught On Fire
(mp3) The Soap Opera - For Odin's Sake

TracklistReady to Hatch (LP, Howlin Banana Records / Ample Play Records, 2017)
1. Eggs To Hatch And Cats To Kill
2. To All The Newbies
3. Unspeakable
4. We Were Mates
5. Humanatee
6. You Caught On Fire
7. No Name No Packdrill
8. The Saddle Or The Feather
9. Bad Reputation
10. No Hullabaloo
11. For Odin's Sake

Liens :

You Might Also Like

0 commentaires