WORLD PREMIERE: The Broken Hearts - Lost In Little Tokyo

The Broken Hearts , c'est un nouveau groupe formé par Wyatt Blair et son pote Louis qui ont commencé a joué ensemble dans un grou...


The Broken Hearts, c'est un nouveau groupe formé par Wyatt Blair et son pote Louis qui ont commencé a joué ensemble dans un groupe nommé Feeding People il y a quelques années de cela. Louis accompagne également Wyatt Blair dans son projet solo et pour compléter le tableau, laissez-moi préciser que Wyatt & Louis s'en sont allés à Tucson pour enregistrer ces quelques morceaux dans le studio de Matt Rendon (The Resonars). Ce dernier joue d'ailleurs sur l'album, en compagnie de Dan Maroti à la basse.

Ce nouveau groupe sortira son premier album - Lost In Little Tokyo - pas plus tard que demain et je suis heureux de vous offrir son écoute en exclusivité intergalactique. Alors, vous le savez, Wyatt Blair a toujours fait dans la (power) pop, depuis son premier album très Rubinoos jusqu'à son second LP bien plus "Ferris Bueler". Ses projets alternatifs ne manquent pas d'explorer les nombreuses facettes de ce genre musical qui est plus une étiquette culturelle qu'un réel repère. Cet album ne déroge pas à la règle, il va là où trop peu de groupes "cool" osent aller, par souci d'image, de cool, ou par manque d'impétuosité.

Je le disais en effet à Wyatt Blair il y a peu, ce qui est à mon sens particulièrement génial dans la musique de ce groupe - et dans sa musique en général - est le fait qu'elle soit clichée et qu'il y aille à 100%, sans jamais que l'on ne ressente aucune retenue. Il me semble que "Tricktser" illustre particulièrement bien ces propos. Avec The Broken Hearts, Wyatt Blair et Louis jouent à cheval sur la musique psyché des années 60', sur la power pop des années 70' et sur le cheesy des années 80', mais n'allez pas croire qu'il s'agit là d'un album hommage, bien au contraire, The Broken Hearts tente le mariage de différents styles que je ne sais pas avoir été déjà confrontés de la sorte.



"Its Only You", le titre introductif, joue quelque peu le mystère avant de nous dire à quel point les Broken Hearts - sachez que le nom a été choisi au hasard - sont attachés à démontrer que rien n'est jamais trop cheesy pour être bien. Outre cette instru' fluorescente, le groupe délivrent une partition vocale qui ferait plaisir à Big Star.


"Little Tokyo", c'est la bande-son cachée de Big Trouble in Little China, film de John Carpenter qu'il vous faut avoir vu pour saisir tout le sens de ces trois minutes de musique. Le final fait particulièrement sens, entre kung-fu et pop seventies grandiloquente. 

Vient ensuite "Tomorrow Night", le premier single de cet LP. Sortez votre collection de pins et mettez un badge de Dawson's Creek sur votre chemise, ce morceau a pour lui de nous rappeler que le top 50 du dimanche matin avait aussi du bon - mais si ! Ce titre fait même intervenir quelques cuivres, on est dans de la musique Playboy par excellence, wow.


"She's So Surreal (Part I)", c'est du Matt Rendon dans toute sa splendeur, ou plutôt devrai-je dire, du Beach Boys dans toute sa splendeur. Matt m'a initié aux versions vocales des Beach Boys et je ne doute pas que Wyatt et Louis soit également passés par là. L'album s'en trouve grandi, plus mélodique encore et il entre en plein dans le vif du sujet, pop ensoleillée mais psyché, du sixties dans ce qu'il a de meilleur. "World On Fire (Los Angeles)" repart sur cette même base.


"Trickster", c'est du sourire en barre, le dessus du muffin, la fermière dans son étable, la neige fraiche d'un matin ensoleillé, le pepperoni sur ta pizza, le premier jour des vacances, le 10ème nuggets de ta boite de 9 ! Wyatt Blair m'a confié avoir écrit ce titre il y a 5 ans déjà. Remercions le Pape qu'elle soit enfin disponible pour nos petites oreilles (il faut toujours remercier le Pape). Vient alors "Point Of No Return", c'est le nom du 2ème album solo de Wyatt Blair. En réalité, il s'agit du titre éponyme de cet LP, Wyatt Blair a simplement pensé que ce serait une bonne idée de le sortir sur un autre album ! Le titre est clairement très rock'n'roll, il n'a pas grand-chose à voir avec cet LP susvisé et il apporte à ce Broken Hearts, well done!


"Riding On The Wings Of Angels" est du même calibre que "Trickster", de la power pop eigthies digne de Wyatt Blair. Ce morceau, l'un des véritables temps forts de cet LP, se donne pour mission de donner vie à ce qu'un bébé des Teenage Fanclub et des Cheap Trick aurait pu ressembler ! "She's So Surreal (Part II)" reprend ensuite la première partie du morceau, toujours avec autant de psyché, comme pour fermer la première parenthèse. "Magic" le perpétue quelque peu, en un sens. Mais focalisez toute votre attention sur "The End", le dernier - comme son nom l'indique, un titre qui veut tous faire en même temps et qui y parvient : psyché, cheesy, répétitif, coloré, explosif, The Broken Hearts fait preuve d'une sacrée maitrise. 



Sans grande surprise, ce premier album des The Broken Hearts est une franche réussite, et ce pour plusieurs raisons : aucun autre album de la scène n'y fera penser - si ce n'est, peut être, le Point of No Return de Waytt Blair - la prod' est logiquement irréprochable - merci à Matt des Resonars - et il y a l'inventivité de deux grands artistes pop, Wyatt et Louis, que l'on retrouve également du côté de Lolipop Records. 

En bref, cet album fera du bien à tout ce qui ont décidé que ne pas sourire était cool, à ceux qui préfèrent aller à un vernissage super prout' plutôt que de manger des burritos avec leurs amis, aux mecs qui écoutent de la musique "fashion" pour draguer leurs dates Tinder et aux filles qui ne savent parler que de mariages et de choses sérieuses. Elles existent.

Tracklist:
1. Its Only You
2. Little Tokyo
3. Tomorrow Night
4. She's So Surreal (Part I)
5. World On Fire (Los Angeles)
6. Trickster
7. Point Of No Return
8. Riding On The Wings Of Angels
9. She's So Surreal (Part II)
10. Magic
11. The End

Liens :
Article sur le dernier Wyatt Blair
Article sur le premier Wyatt Blair


****
English version
French above
****

The Broken Hearts is a new band that consists of Wyatt Blair and his buddy Louis who started to play together in a band called Feeding People a few years ago. Louis also supports Wyatt Blair in his solo project, and last but not least, Wyatt and Louis went to Tucson to record a few songs in Matt Rendon’s recording studio (The Resonars). Matt Rendon also plays on the album with Dan Maroti on the bass.

This brand new band will release his debut album – Lost In Little Tokyo – tomorrow (!) and I’m truly happy to give you the intergalactic exclusive opportunity to listen to it today. True story. As you know, Wyatt Blair has always produced some amazing (power) pop, from his debut album ala Rubinoos to a second LP way more "Ferris Bueler like". His alternative projects explored the many sides of this musical genre which is more of a cultural label than a real marker. This LP follows the same line, it goes where too little "cool" bands dare to go on account of their image. I told Wyatt Blair a few days ago that, in my opinion, the beauty of his band – and his music in general - lies in its unbridled cliché sound in which he goes with no restraint whatsoever.

With Broken Hearts, Wyatt Blair and Louis perfectly mixed psych sounds from the 60s, power pop from the 70s and cheesy from 80s, and yet, this LP is not a tribute, it's quite the opposite. The Broken Hearts try to blend different music styles. The first song "Its only You" is a little bit mysterious at first before showing us how much The Broken Hearts – the name was randomly chosen - likes to think that nothing is too cheesy to be good. Besides this fluorescent instrumental, The Broken Hearts delivers a vocal partition that would make Big Star very proud.



"Little Tokyo" is the hidden OST from Big Trouble in Little China, a movie directed by John Carpenter that you need to see to fully understand this song. The final makes particular sense, between kung-fu and bombastic seventies pop music. Then comes "Tomorrow Night", this LP first single. Grab your pin’s collection and put a Dawson’s Creek badge on your shirt, this song reminds us that Sunday morning Top 50 was sometimes good (I said sometimes!).

"She's So Surreal (Part I)", is so Matt Rendon, or should I say, so Beach Boys like. Matt initiated me to vocals versions from Beach Boys and it seems that Wyatt and Louis have been through this as well. The LP is even better thanks to that, it is even more melodic and comes right into the subject, shining pop but also psych, it's 60s music at its best. "World On Fire (Los Angeles)" continues that.


"Trickster" is as good as the muffin top, the fresh snow on a sunny morning, the pepperoni on top of your pizza, the first day of holidays, as good as the 10th nuggets inside your 9 box! Wyatt Blair told me that he wrote this song 5 years ago. Be grateful to the Pope for making it available to our tiny little hears (always thanks the Pope).

Then comes "Point Of No Return", named after Wyatt Blair’s second LP. Wyatt Blair thought that it would be a good idea to release it on another album. This song is definitely rock’n’roll, it's very different from the rest of the album and therefore it was well done to put it here.


"Riding On The Wings Of Angels" is close to "Trickster", some Wyatt Blair’s inspiring power pop from the 80s. This song is one of the highlight of this LP, its mission is to give life to a baby whose parents could have been Teenage Fanclub and Cheap Trick! "She’s So Surreal (Part II)" takes over the first part of the song with just as much psych. "Magic" continues with this line. But now focus all your attention on "The End", the last one – obviously – a song that tries to do everything at the same time and manages to do it well : psych, cheesy, colorful, explosive, The Broken Hearts show all its skills. 


With no surprise, this first The Broken Hearts LP is GREAT, good and great! It is one of a kind and the producing/mastering is outstanding, thanks to Matt from The Resonars. When you add to the creativity of two great pop artists, it's a hit!

In a nutshell, this album will do good to everyone who have decided that not smiling was cool, those who rather go to a fancy vernissage than eating some burritos with friends, to guys who listen to "fashion" music to hit on their Tinder dates and to girls who only like to talk about weddings and serious stuff. They exist. 

Tracklist:
1. Its Only You
2. Little Tokyo
3. Tomorrow Night
4. She's So Surreal (Part I)
5. World On Fire (Los Angeles)
6. Trickster
7. Point Of No Return
8. Riding On The Wings Of Angels
9. She's So Surreal (Part II)
10. Magic
11. The End

Links:
Article on Wyatt Blair's first LP
Article on Wyatt Blair's second LP

You Might Also Like

0 commentaires