Soaked : power pop à la Warm Soda !

Soaked est un groupe originaire d'Austin (Texas) qui vient tout juste de sortir son premier album, Don't Wanna Wake Up Today...


Soaked est un groupe originaire d'Austin (Texas) qui vient tout juste de sortir son premier album, Don't Wanna Wake Up Today. Soaked ose y parler d'amour et... que d'amour (ou presque). En fait, Don't Wanna Wake Up Today évoque tout ce qui fait une bonne vie et permet le sentiment amoureux : des weekends interminables, des matinées à rallonge, Los Angeles, une belle fille à ses côtés - ou un beau mec, ne soyons pas exclusif - et quelques soirées feu de camp. 

Il y a en cela un élan power pop qui fait du bien à la scène garage/slacker-ish et que le groupe renforce avec une instru' très contenue qui laisse place à quelques crissements de guitare renforcée par une voix à-bout-de-souffle fidèle au genre précité. L'album vient de paraître via Burger Records / Yippee Ki Yay Record et il est, sans grande surprise, produit par Matthew Melton... Tout est en place pour que l'on passe un bon moment.


"Backseat Heat" introduit l'album sur un baby qui tastes so sweet. Le titre joue la ressemblance avec les grands morceaux de glam rock, époque 70' lorsque la power pop débutait à peine. Le titre jouit d'une petite vidéo qui va bien (ci-dessous), Soaked devrait s'attirer les meilleures critiques avec un combo irréprochable. "Don't Wanna Wake Up Today" pourrait ensuite être un titre de Bare Wires. La prod' est volontairement très entubée, ce qui produit un effet retenu que je dois dire beaucoup aimer. Ce second morceau est une nouvelle réussite qui contient le genre glam dans les limites d'un ou deux solos bien sentis. Soaked n'a fait pas trop, loin des clichés du groupe slacker qui ne parle que de bières - vous savez, ceux qui occupent beaucoup de l'espace Still in Rock. 

"Oh So High" a une structure particulièrement intéressante. Soaked part sur un long couplet sans plus attendre, le refrain ne vient véritablement jamais, "Oh So High" est différent, comme cette fille au fond du bar que l'on jurerait être d'un autre genre. Toujours avec un brin power pop, un brin garage et un brin glam, il définit un peu plus l'identité sonore de Soaked. 

"Addicted to the Weekend" intègre la grande lignée des morceaux qui semblent ne se soucier que de deux jours de la semaine. Regardez bien dans vos bibliothèques iTunes, les artistes ont toujours eu un attrait particulier pour consacrer ces 48 heures qui sont le centre de toutes nos attentions. Et comment ne pas citer le "Weekend" des Dictators ?! Aucun doute, Soaked connaît ses classiques. "Julia", pour sa part, est un hommage évident à notre Matthew Melton international (Warm Soda, Dream Machine...). Julia est belle et ce titre est bon.


"It's True" tombe à pic, plus nerveux, il vient secouer mamie qui est accrochée en haut du cocotier. "Finally", c'est un titre qui vient nous dire que tout ira bien dans le meilleur des mondes : aucun doute, les Sweet sont aussi passés par là et leurs riff' imbibés de soleil. 

"Come Down" introduit la trio final, toujours le moment important d'un album. Celui-ci joue aussi la carte du particularisme, on sort (mentalement) la veste en cuir, la grosse bécane et on s'imagine déambuler dans les rues de LA comme sur la pochette de Cheap Trick. "Downtown LA" est donc la suite logique, un brin plus cheesy que les autres, toujours aussi pop. Et c'est à "Movin On" que revient la lourde tâche de conclure cet LP qui, pour une première, est une sacrée première.


Trop de groupes sortent des premiers albums "test" qui manquent encore en singularité. Avec Don't Wanna Wake Up Today, Soaked rempli sa mission : imposer une identité sonore, dénichés des mélodies sugary - ce que la power pop oblige, et donner l'envie d'écouter ce qu'un 2nd album plus osé sera. A ce stade, Soaked choisi une direction artistique qu'il assume sans aucun état d'ame. 

L'écouté intégrale de Don't Wanna Wake Up Today peut ainsi sembler linéaire, mais on y revient rapidement pour finalement se rendre compte que beaucoup des titres de cet LP ont le potentiel de très bons singles, tout en formant un tout cohérent. Soaked ne s'est pas fait connaître à nous avec quelques EPs préalables, mais nul doute qu'il a dû jeter un certain nombre de morceaux pour nous présenter ce concentré de pop garage haut en couleur. Attendons donc de voir ce que Soaked sera capable de délivrer dans les mois et années à venir, maintenant que Warm Soda est done, la relève semble être tout assurée.

(mp3) Soaked - Backseat Heat
(mp3) Soaked - Finally

Tracklist:
1. Backseat Heat
2. Don't Wanna Wake Up Today
3. Oh So High
4. Addicted to the Weekend
5. Julia
6. It's True
7. Finally
8. Come Down
9. Downtown LA
10. Movin On

Liens :
Article sur les artistes power pop
Article sur les artistes de glam rock

You Might Also Like

0 commentaires