7inch : Pleasers - Such A Fool / Whirlwind (Glam Punk)

Pleasers , c'est le groupe de Matthew Melton de Warm Soda, ou plutôt devrai-je dire, son projet 7 inch. Spécialisé dans la sorti...


Pleasers, c'est le groupe de Matthew Melton de Warm Soda, ou plutôt devrai-je dire, son projet 7 inch. Spécialisé dans la sortie de double titres, Pleasers s'en donne à coeur joie dans une power pop / glam rock / punk à tendance hi-fi. Le groupe a agrémenté sa discographie d'un nouvel essai il y a quelques jours à peine, et cette fois-ci, c'est Goodbye Boozy Records qui a emporté une mise qui réserve quelques surprises.  


Nous connaissions "I Was A Fool To Care" de James Taylor, sorte de morceau folk totalement désenchanté malgré quelques tendances pop, nous écouterons désormais "Such A Fool" de Pleasers. Ce titre détonne dans la discographie habituelle de Matthew Melton en proposant trois minutes que le groupe décrit de Loner Punk. Je pencherai plus volontiers pour le côté glam rock désabusé, peut-être pourrait-on même jouer avec cette étiquette et tenter un "post-glam rock". Peut-être. Toujours est-il que la guitare de Pleasers crise à merveille, nous revoilà en plein dans une ambiance 70s comme les seventies ne l'ont jamais fait. C'est la force de Pleasers, nous faire voyager dans le temps sans copier aucun des groupes de l'époque visée. Ah, si seulement plus de groupes pouvaient s'en inspirer.

"Whirlwind" est un morceau plus power pop, deux minutes fidèles au Matthew Melton que l'on aime tant. Plus rythmé que le titre en Face A, il ne se fait pas attendre plus que 10 secondes. La batterie est délivrée comme une boite à rythmes, emportant "Whirlwind" dans un exercice pop bien inspiré. Le côté punk est moins renforcé que sur le premier morceau, mais toujours est-il qu'on en retrouve suffisamment de traces pour rappeler, une fois encore, que power pop et punk sont des styles jumeaux. 


Alors voilà, Pleasers continue de switcher de labels ainsi que d'enchainer les 7inch. Je ne suis pas certain qu'il parvienne à trouver la visibilité qu'il mérite de la sorte, mais qu'importe après tout, Melton est le KING power pop des années 2010' et je ne manquerai surement pas de célébrer chacune de ses sorties. En l'absence d'un véritable hit power pop en 2016, Matthew est plus indispensable que jamais. Voilà bien une certitude qui me fait me poser la question suivante, encore et toujours : pourquoi n'est-il pas plus (et mieux) célébré sur notre terre hexagonale ? 


Liens afférents :
Article sur le premier 7inch de Pleasers
Article sur le second 7inch de Pleasers

You Might Also Like

0 commentaires