Live Report: King Tuff au Point Ephémère

Article par Yes SIR King Tuff . Le 10 novembre et après une tournée américaine épique l'ayant emmené de Nashville à Chicago, ...




King Tuff. Le 10 novembre et après une tournée américaine épique l'ayant emmené de Nashville à Chicago, King Tuff lançait un avertissement au Vieux-continent : "Europe, we are coming for you !". La seule vue de ce slogan suffisait à exciter nos sens et à libérer une grande quantité de dopamine dans notre cortex cérébral. Et pour cause, le trio emmené par Kyle Thomas est la quintessence même du rock'n'roll ! Lester Bangs disait du rock qu'il se doit d'être absurde, frivole et authentique avec une dose d'auto-dérision, un live de King Tuff c'est tout cela à la fois. Face à un public de connaisseurs, parsemé de t-shirt Burger Records, pas de temps d'adaptation, le live démarre en trombe avec "Black Moon Spell". 

La salle, déjà électrifiée, s'apprête à vivre un grand moment. La spontanéité du groupe et l'authentique plaisir qu'ils prennent à être sur scène contaminent allègrement quiconque est doté d'un minimum de sensibilité. Les titres du dernier LP s’enchaînent, passant de "Eddie's Song" et son hymne forever young repris en cœur, au plus intimiste "Staircase Of Diamonds". Mais le pic d'intensité est atteint sur "Headbanger". Rarement un titre n'aura si bien porté son nom, bien aidé par les solos enivrants dont Kyle Thomas conserve le secret, bien à l'abri sous sa casquette. 

Après plus d'une heure d'un live en tout point remarquable, qui aura aussi fait la part belle aux titres plus anciens tels que "Alone & Stoned" et "Wild Desire", King Tuff nous gratifie d'un rappel avec l'excellent "I Love You Ugly". Authenticité, auto-dérision, frivolité, la boucle est bouclée et les moustachus du Vermont peuvent savourer une ovation bien méritée. Avec King Tuff, l'esprit rock est en lieu sûr.




(mp3) King Tuff - I Love You Ugly (version studio)


Liens afférents :

You Might Also Like

0 commentaires