LP : Fugazi - First Demo (War Punk)

Fugazi . Quel plaisir que d'avoir enfin trouver une excuse pour écrire à nouveau sur l'un des tous meilleurs groupes de l&#...




Fugazi. Quel plaisir que d'avoir enfin trouver une excuse pour écrire à nouveau sur l'un des tous meilleurs groupes de l'histoire de la galaxie

Contexte. C'est en 1988 que les Fugazi entrent en studio pour la première fois ; alors qu'ils n'ont encore joué que 10 concerts ensemble. Cette session d'enregistrement va se matérialiser par une K7 que le groupe va distribuer à ses concerts d'alors sous le nom de First Demo. 26 années plus tard, le 18 novembre 2014, ces titres viennent enfin de paraître en format vinyle et CD pour la première fois via le label Dischord Records à qui il faut tirer un énorme coup de chapeau. Il nous fait même le plaisir d'y ajouter un morceau qui ne figurait pas sur l'originale.

Cette sortie est un indispensable de l'année 2014, pour deux raisons : sa dimension historique, et ses qualités intrinsèques. Dimension historique parce que les Fugazi font partie de ces quelques groupes qui, dans les années 1990, ont redonné vie au Punk. Qualités intrinsèques parce que les 11 morceaux sont tout simplement géniaux. Je le dis sans détour : First Demo, c'est une ÉNORME claque ! 

Les Fugazi ont toujours réussi à retranscrire comme personne toute la colère qu'une génération peut contenir. Ces démos en sont un nouvel exemple. Sans jamais tomber dans la facilité, le groupe a su rester simple et sincère. Le message des Fugazi s'accorde parfaitement avec celui de la génération des flower kids des années '60, à la différence que les Fugazi faisaient promotion de la paix par une musique beaucoup plus agressive. Le contraste y est souvent saisissant. De plus, je suis toujours aussi étonné de constater la virtuosité avec laquelle Fugazi délivrait sa musique. Et puis, à chaque écoute, je ne peux m'empêcher d'avoir en tête les images du groupe qui, en 1991, avait joué un concert sur le parvis de la Maison Blanche pour protester contre la guerre du Golf. Fugazi est finalement un groupe paradoxal qui, derrière son Punk complètement décomplexé, a su transcender bien des idées reçues. Combien sont de cette catégorie ?!

Ces démos sont introduites par "Waiting Room". Après une introduction fantasmagorique, les Fugazi font monter la pression avec une facilité déconcertante. "Merchandise" enchaîne rapidement, déjà un cran au-dessus. On trouve ensuite un "Furniture" bien plus saignant que dans sa version finale. Quel hit ! Il illustre à lui tout seul l'entier génie des Fugazi : on y sent une puissance sous-jacente prête à exploser à tout moment. L'écoute, que l'on fait presque craintif, se révèle extrêmement jouissive.

"Song #1" passe en force. Sa deuxième moitié ne laisse place à aucun doute : Fugazi est LE groupe le plus puissant de sa génération. Vient alors "The Word", la révélation de cet LP. Dieu que le Punk des Fugazi est dantesque ! On y réalise que le Punk très Pop des Ramones et celui plus War des Fugazi sont les deux merveilles du genre. Cette démo la prouve.

La version de "Badmouth" est très proche de celle finale (et, étonnamment, de la version live), si ce n'est pour la voix de Ian MacKaye qui ressort légèrement moins. Pour le reste, c'est toujours la même explosion nucléaire. On trouve ensuite le titre qui a été ajouté à la K7 originale, "Turn Off Your Guns", et on se dit que cette addition est une sacrée bonne idée. La première minute ne laisse planer aucun doute sur la volonté des Fugazi a accélérer le rythme dès que possible. Ils nous font finalement une Fugazi en bonne et due forme : la musique s'arrête, la guitare explose, la musique s'arrête, la guitare fulmine. A l'approche de la fin, "And The Same" un titre qui dépasse la marque des 5 minutes (chose rare chez les Fugazi) vient résonner si fort qu'il parvient à maintenir intact le flot d’adrénaline que l'album génère. Cette fois-ci, impossible de ne pas s'agenouiller devant ce son de guitare si pur.

Finalement, l'écoute de ces First Demo est peut-être éreintante, mais elle brille de mille feux. Aucun doute, si cet album avait été composé en 2014, il n'aurait aucunement échappé à intégrer le Top 5 de l'année. Et ce ne sont que des démos. Pourtant, elles parviennent à parfaitement retranscrire une partie de l'énergie que le groupe génère en live. Les Fugazi ont toujours réussi à parvenir à ce résultat. Ils sont en cela une sacrée source d'inspiration. Et puis, on retrouve dans ces démos toute l'essence de ce que fut le Punk nineties. Même si les Fugazi évoluaient dans un univers Post-Hardcore qui peut éloigner quelques réfractaires, il est important de comprendre quel était le message derrière cette musique. Les Fugazi avait une raison d'être. C'est ce qui différencie les plus grands groupes du reste.

Pour en finir avec cet article et pour ne rien bouder de mon plaisir à écrire sur les Fugazi, voici une sélection des meilleures vidéos du groupe. De quoi passer l'hiver au chaud :




You Might Also Like

5 commentaires