Best of Still in Rock : Juin 2014

Juin 2014 . De tradition, le mois de juin est toujours une fête particulière. Les singles fleurissent, on commence à y voir plus claire da...

Juin 2014. De tradition, le mois de juin est toujours une fête particulière. Les singles fleurissent, on commence à y voir plus claire dans l'année et nos oreilles commencent à se ressasser les meilleurs singles que les 6 premiers mois nous ont réservé. Juin 2014 aura été particulièrement clément avec nous : trois interviews, deux live reviews, deux album reviews et de nombreuses découvertes. Le rock est la science des meilleurs, tachons de le servir avec acharnement. Pardy time, comme dirait Wayne.


(alternative cover, and bonus)



1. Les trois interviews Still in Rock (ici, ici et ici)

C'était du jamais fait de toute l'histoire Still in Rock : trois interviews durant le même mois. Et quel honneur que d'avoir pu accueillir les pensées les plus weirdo de trois figures de la scène mondiale : Tim Presley, leader du groupe White Fence, Matthew Melton, leader de Warm Soda, et le groupe Pond. Ils y parlent tous trois de leurs prochains LPs, de philosophie, de Punk spirit et autres merveilles.


2. Alex Calder : ce coup-ci, il est officiellement grand (ici)

Alex Calder est officiellement l'artiste le plus chroniqué de l'histoire de Still in Rock. Rien que ça. Son deuxième LP, Strange Dreams, est une petite merveille. Un Album Review s'imposait donc. Assurément l'un des artistes les plus intrigants de toute la scène, Alex est une machine à produire des singles en masse. Une chose est sûre, son humanité nous échappe encore...


3. Live Review : Ty Segall, Coachwips et Pond (ici et ici)

Deux live reviews, et pas des moindres. Pond, pour compléter l'interview, nous a donné une des meilleures performances psychédéliques de l'année. Vidéos à l'appui. Et puis, la soirée de l'année avec Coachwips et Ty Segall nous a simplement donné la vie. Vidéos... à l'appui. Ces deux Live Reviews, ça fait longtemps que Still in Rock n'en avait pas publié, son l'occasion de faire le point sur deux grands noms de la scène. Impossible de se cacher derrière les arrangements studio, la vérité du live est et demeurera.


4. Priests : prière de ne pas déranger (ici)

Priests, c'est la nouvelle claque en provenance de Washington. Priests, c'est avant tout le groupe de Katie Alice Greer, leader au charisme écrasant. Le full Album Review aura été l'occasion de dresser un portrait très complet de ce groupe capable de déterrer des énergies très anciennes. Bodies and Control and Money and Power est l'une des meilleures créations de Riot grrrl de ces dernières années. Immanquable, qu'il dit !


5. Les anachroniques : The Jesus and The Mary Chain, Polvo, Bert Jansch et Rainbow Ffolly (ici, ici, ici et ici)

Et pour conclure ce Best Of, comment passer à côté des articles anachroniques du mois. Comme d'habitude, Still in Rock a donné dans le nostalgique de plusieurs genres : le shoegaze psyché de The Jesus and The Mary Chain, l'Art Rock de Polvo, la folk de Bert Jansch, et la sixties pop psychédélique de Rainbow Ffolly.

———


A également ne pas manquer : les nouveautés du mois de juin auront été, je trouve, particulièrement brillantes. Entre River Beats (ici), White Reaper (ici), Honeyblood (ici), WOD (ici) et Deers (ici), nous tenons plusieurs des tous meilleurs titres de l'année. Donovan Blanc a également enfin dévoilé son album (ici), et Parquet Courts continu de soulever des foules (ici).

You Might Also Like

2 commentaires