LP : Donovan Blanc - Donovan Blanc (Bedroom Pop)

Donovan Blanc . Après un premier article plein de promesses, Donovan Blanc vient de faire paraître son premier LP, self-titled . Prod...




Donovan Blanc. Après un premier article plein de promesses, Donovan Blanc vient de faire paraître son premier LP, self-titled. Produit par Captured Tracks, les nouveaux enfants de la Bedroom Pop ont bien des arguments à faire valoir. Dans la lignée de Dylan Shearer, Murals, et quelques rares autres qui osent porter leur travail sur une pop véritablement rétro, Donovan Blanc est un groupe sensuel. Rares sont ceux qui savent intégrer des sonorités Folk dans la Pop tout en conservant la fraîcheur du second genre. Murals joue souvent à l'inverse avec un brio que lui seul connait. Donovan Blanc vient de réaliser la prouesse de ce tour de passe-passe. "Girlfriend" en est la première preuve. 

On trouve ensuite "Hungry A Long Time" qui restera comme l'un des plus beaux singles de l'album. Donovan Blanc en fait une comptine ensoleillée où l'on s'accroche à la finesse de la mélodie. Un vrai travail d'orfèvre. "So Make It Right" est la preuve que les titres de Donovan Blanc, sous leurs aspects de petites créations pop catchy, sont difficiles à saisir, complexes, riches. Par exemple, "Minha Menina" est un morceau que l'on a appris à apprivoiser avec le temps. Ce titre, tourné autour de son refrain, fini par se révéler après quelques écoutes bien attentives. Et il en va indéniablement de même pour "Without A Thing To Doubt". Il y a comme un flottement baroque sur "Veronica", flottement qui trouve sa fin sur "Can't Wait To Meet You", morceau le plus pop de l'album.

Certains autres morceaux sont toutefois moins magiques. Je pense là à "Without A Thing To Doubt", "Is It Natural", "Oh Donna", "When You Believed Me" et "That Summer Ago". Mais ils participent tous de la création de cette belle nébuleuse. Donovan Blanc est un album complet qui tantôt caresse la peau de sa douceur estivale, tantôt brille par sa bedroom pop plus noire.

Mais finalement, l'album se conclut sur un dernier morceau qui achève de nous séduire. Lorsque l'on voit apparaître pour la première fois la tracklist de Donovan Blanc, avec un dernier titre de plus de 5 minutes, on ne peut s'empêcher d'avoir envie d'y être déjà. "Traci Won't Wait" est un titre pour les amateurs de sons perdus et de mélodies entachées des traces du temps. Donovan Blanc y fait rapidement apparaître une éclaircie, le nuage se déplace lentement, c'est poétique et fragile à la fois. Une belle apothéose qui résume assez bien cet opus.




Liens afférents :

You Might Also Like

0 commentaires