Anachronique : Damned (Punk)

Damned est un groupe anglais formé en 1976 à Croydon. Aujourd'hui reconnu comme l'un des créateurs du mouvement Punk anglais...




Damned est un groupe anglais formé en 1976 à Croydon. Aujourd'hui reconnu comme l'un des créateurs du mouvement Punk anglais, les Damned demeurent pourtant trop peu populaires. Leur période New Wave n'aura jamais égalé celle des débuts Punk, et c'est pourtant l'image qui colle souvent à ce groupe. En réalité, tout le génie des Damned se concentre sur leur premier album, Damned Damned Damned, paru en 1977 via Stiff Records. A l'époque, le groupe est mené par Brian James qui venait de quitter le très fort London SS (où il jouait en autre avec Mick Jones des Clash et Tony James de Generation X). Alors certes, les Sex Pistols sont aujourd'hui montrés comme le symbole Punk anglais. Pour autant, les Damned ont probablement tout autant contribué au développement de cette musique. Mais les Damned sont et seront desservis par le fait d'avoir jouer leur premier concert en première partie des Sex Pistols, au légendaire 100 Club. 

Damned Damned Damned est le tout premier opus du groupe, et assurément le plus culte de tous. On y découvre un album de douze titres à la limite du Slasher dans des ambiances de films d'horreur plein d'hémoglobine. Quant aux nombreuses pointes d'humour qui s'y cachent, elles ne sont surement pas étrangères à la personnalité du producteur de l'album qui répond au doux nom de… Nick Lowe

Le titre introductif est "Neat Neat Neat". Quelle claque Pop ! Un solo de guitare tout à fait dantesque suit immédiatement les premières secondes d'introduction à la basse. Les Damned viennent d'ores et déjà de délivrer ce qui demeurera l'un de leurs plus grands hits. Un morceau à intégrer dans les meilleurs best of de punk anglais. Quelle meilleure sensation que de se retrouver en plein dans le sous-sol d'un vieux pub anglais et de crier ce triple Neat à tue tête ?! Un peu après, on découvre "Fan Club", sans aucun doute l'une des créations les plus brillantes du groupe. On y trouve le son de guitare des Damned pour la toute première fois. Le riff de ce morceau est clairement l'un des plus brillants de cette année 1977 (qui est, je le signal pour l'anecdote, la plus chroniquée de tous les articles anachroniques, avec Buzzcocks, The Real Kids, Milk 'n' Cookies, Richard Hell and The Voidoids, Suicide et Television). C'est d'ailleurs cette année-là que les Damned partiront en tournée avec Marc Bolan (T.Rex). 

"Stab Your Back" est le plus Punk de tous les morceaux de Damned Damned Damned, une bonne introduction à l'histoire effrayante que nous conte Dave Vanian sur un "Feel The Pain" super bien construit. La dernière minute galvaniserait un cadavre. "New Rose", is she really going out tonight? Ce morceau, très influencé par les Ramones, demeurera l'un des plus brillants jamais composé par les Damned. Premier single du groupe, il est tout simplement considéré comme le premier single Punk jamais posé sur vinyle. Après un "Fish" survolté, on se retrouve à rechercher la présence de la nouvelle rose sur "See Her Tonite". She's so cool, I want to see her tonight. "1 Of The 2" se rapproche justement du son des Sex Pistols, ou de certains Clash. C'est plus messy, plus radical. On y retrouve aussi un son bien Garage. L'introduction de "I Feel Alright", le dernier titre, donne indéniablement le sourire aux lèvres tant on comprend vite à quel point les Damned sont sur le point de nous sacrifier un tympan. On retrouve la prod' lo-fi des titres précédents, la voix de Dave Vanian ressort un poil moins, et on imagine Rat Scabies (le batteur) finir avec les bras en compote. En réalité, on sourit également lorsque l'on reconnait le groupe qui a originellement composé ce titre en 1970 : les Stooges

Le départ de Brian James causera la séparation du groupe. Malgré une reformation quelques mois plus tard, on ne retrouvera plus jamais cet esprit Punk très primaire collé à une ironie implacable. Damned Damned Damned était le cri de naissance d'un groupe satirique très représentatif du mouvement qui allait s'abattre sur la ville. Les Damned recouvrent le statut de groupe culte qu'il mérite. Il faut dire que tout est là, d'une pochette géniale (une session photo organisée par leur manager) aux titres explosifs. Soyez tous Damned




Liens afférents :

You Might Also Like

0 commentaires