Live Review : Youth Lagoon au Point Ephémère (Dream Pop)

Youth Lagoon est un très, très grand groupe. En concert le 25 février dernier au Point Ephémère , Still in Rock y a vécu un moment prodigie...




Youth Lagoon est un très, très grand groupe. En concert le 25 février dernier au Point Ephémère, Still in Rock y a vécu un moment prodigieux, en voici le récit.

Lorsque Trevor Powers arrive timidement sur scène, accompagné de son guitariste, la salle est toute bleutée et le public dans l'expectative d'un concert qu'il attend depuis des mois. C'est avec deux minutes glaçantes du titre "Posters" que le groupe introduit son live, deux minutes pendant lesquelles Trevor va subjuguer un public estomaqué par la puissance de sa voix. Une fois l'audience acquis à sa cause, Trevor lancera une boite à rythmes qui, sur place, laissera bon nombre de mes semblables, tapis dans l'ombre, les yeux ébahis, le coeur grand ouvert.

Les titres, avec lenteur et sensibilité, vont ensuite s'enchainer délicatement, chacun résonnera comme un classique, preuve d'un album exceptionnel. À notre plus grand plaisir, Youth Lagoon s'écartera parfois de ses versions studio pour nous offrir le meilleur de ce dont la Dream-Pop est capable. Les titres progressifs, tous délivrés avec le même souci de perfection, nous saisiront à la gorge sans jamais laisser la tension ambiante s'égarer. C'est au pays de la solitude que Trevor nous proposa d'aller, seul face à son for intérieur, c'est en sa plaisante compagnie que nous nous y sommes rendus. Si j'évoquais à l'occasion de l'Album Review le spleen californien de chacun des titres, jamais je n'aurais cru si bien dire.

La voix sur le fil de Trevor, - une signature vocale incomparable -, et son instrumentalisation minimaliste en font un groupe à la puissance scénique largement supérieur à The XX. Force et tranquillité sont deux qualificatifs qui définissent à merveille la musique de Youth Lagoon. Le jeu de lumière ainsi que l'excellente acoustique du Point Ephémère y ont de toute évidence une part à jouer, lorsque je vous disais qu'il se passe en ce lieu d'extraordinaires moments.

Ce concert aura été le plus hypnotisant que je n'ai jamais vécu, aux côtés de celui de Girls en 2010 au Pitchfork Festival et Wu Lyf en aout dernier, un moment gravé dans ma mémoire. Je vous disais, chers amis, et ce à l'occasion de l'Album Review de Bon Iver, que je concevais la musique pour le partage de moment comme celui d'alors. À l'évidence, ce concert en fait partie, Youth Lagoon restera longtemps un artiste que j'admire et que je remercie pour cette illustre nuit. Je vous laisse à présent en compagnie d'une vidéo du titre "Afternoon", à savourer, plus que jamais.




Liens afférents :

You Might Also Like

1 commentaires