Best Of Still in Rock : Avril 2010

Ouverture d'une nouvelle rubrique, " Le Best of de Still in Rock ". Chaque mois, ce qui doit rester présent à l'esprit e...


Ouverture d'une nouvelle rubrique, "Le Best of de Still in Rock". Chaque mois, ce qui doit rester présent à l'esprit est ici répertorié, une synthèse de votre actualité de la scène indie internationale.




1. LCD Soundsystem (article ici)

Un des meilleurs albums de l'année 2010, le meilleur album du groupe, une merveille, une apogée, la concrétisation d'années acharnées de travail pour un James Murphy anciennement producteur de concert punk. Chacune des chansons présentes sur "This Is Happening" est époustouflante. Plus qu'indispensable, vital.


2. She & Him (article ici)

Avec Zooey Deschanel. Ça ne vous suffit pas ? Sa musique est une des plus envoutantes de l'année, écouter She & Him, "c'est un peu comme faire un tour de manège. Et lorsque le manège s'arrête, une seule chose occupe l'esprit, celle de repartir pour un tour ".


3. jj (article ici)

Les revoilà, ces deux Suédois et leur postpop des années 2020. Cette nouvelle chanson dont ils nous gratifient est un des bijoux les plus conceptuels de 2010. Une écoute est nécessaire, ce groupe permet d'accéder à de nouveaux horizons.


4. Born Ruffians (article ici)

En avant-première, la relève de l'indie rock mondial. Amis des Vampire Weekend, Born Ruffians c'est l'intelligence musicale au service de bons joueurs de guitare. Impossible de ne pas aimer.


5. Gush (article ici)

Ils sont français et ils ont tout compris. Gush, où comment venir porter soutien à Phoenix dans ce paysage du rock français si morose. Leur premier album est conseillé à toutes celles et ceux qui aiment la musique, rien que ça.



À également ne surtout pas manquer : le nouvel album des Black Keys (le plus grand groupe de Blues-rock), Bear Hands (un excellent groupe en provenance de Brooklyn qui à ne pas en douter va très bientôt faire parler de lui sur le plan international), Harlem (ils font les premières parties de Jack White, leur son est garage, sale, et dévastateur), The Shimmer (une pop aux allures électroniques pour un groupe qui voit grand), Cults (un groupe prometteur, deux étudiants en art du cinéma à NY), CocoRosie (un univers, un des groupes les plus conceptuels qui soit, attention, à n'écouter que lorsque le moral est au beau fixe)


Les dossiers :

You Might Also Like

0 commentaires