Tracy Bryant: du post-nineties à la pop noire

Il y a toujours eu quelque chose de grave dans la musique de Tracy Bryant . C'est ce que j'essayais maladroitement d'expliq...


Il y a toujours eu quelque chose de grave dans la musique de Tracy Bryant. C'est ce que j'essayais maladroitement d'expliquer à l'occasion de mon article sur Subterranean. C'est ce que l'on retrouve aujourd'hui avec deux nouveaux singles, "Drag" et "What I Get".

Tracy Bryant est un artiste originaire de Los Angeles sur lequel j'ai eu le plaisir d'écrire plusieurs fois. Sa musique, souvent sur le fil, est faite d'une guitare souvent crunchy, d'échos et de brume. Tandis que ses deux premiers albums étaient parus sur Burger - une anomalie, Tracy n'a rien d'un "artiste Burger" - il semble être fin prêt à revenir avec quelques morceaux qui ne trahissent en rien ses aspirations underground. Lui et Cut Worms devraient s'allier, l'un du côté martien, l'autre plus noir de la force.

 

"Drag" introduit ainsi le nouvel 7inch de Tracy Bryant. La ligne de basse semble être destiné à dominer les autres instru', Tracy Bryant est toujours aussi nébuleux, la guitare arrive finalement en renfort, rien de nouveau, mais c'est terriblement bien fait. Un bon 7inch, quoi.

Je suis moins convaincu par "What I Get". C'est le violon, je crois. Il rajoute quelque chose d'un peu grandiloquent à la musique de Tracy Bryant, ce qui le fait rentrer dans le clan de ces songwritters d'indie pop qui pensent avoir trouvé le cool parce qu'ils s'habillent chez A.P.C. Bref, je préfère la musique de Tracy Bryant lorsqu'elle est plus personnelle, plus underground aussi, à la façon de Subterranean




Au final, ce 7" semble être là pour nous envoyer une petite carte postale. Tracy, on l'a bien reçu. Maintenant, j'attends le nouvel album que j'espère entre plus noir et plus psychédélique que jamais. Il y a toujours un petit côté Deerhunter planant qui est peu exploité dans ta musique. Avec ces deux morceaux, tu sembles vouloir t'éloigner du "post-nineties" qui a fait ta réputation. Le temps de l'expérimentation est-il arrivé ?


TracklistDrag 7” (Single, 2019)
1. Drag
2. What I Get

Liens :

You Might Also Like

0 commentaires