En 2019, soyons twee avec HoneyBunch

Les plus grands groupes  nineties me font ressentir une immense frustration à l'idée de ne pas avoir participé à la fêt...


Les plus grands groupes nineties me font ressentir une immense frustration à l'idée de ne pas avoir participé à la fête. J'étais trop jeune, à l'époque. Et si je n'ai de cesse de répéter que nous vivons probablement la meilleure décennie musicale de l'histoire (je suis le Pinker du garage), je ne peux m'empêcher de regretter l'ironie mêlée d'insouciance de la décennie 90s.

HoneyBunch me procure cette sensation, j'imagine qu'il fait donc partie des meilleurs, ou du moins, des meilleurs de la musique twee aux côtés de TullycraftGarageland et Blake Babies. Le groupe a débuté en 1989 avec un single paru sur The Bus Stop Label. Il s'agissait de "Hey Blue Sky!", probablement son titre le plus single-ish. Il a ensuite fait paraître différents albums et EPs, certains sur Slumberland Records. Le tout est compilé dans un essentiel absolu : Time Trials 1987-1995, paru cette même année via Summershine, Summershine.

C'est twee, très twee. Le nom du groupe l'indique tout autant que sa musique. Les paroles sont volontairement très mielleuses, la musique n'agresse jamais et les mélodies sont autant de petites portions de cupcake qu'il en faut pour rassasier toute la ville de Providence dont le groupe est issu. Je voulais donc en parler un peu afin de commencer l'année en douceur. Et si j'ai parfois l'impression d'un dialogue avec moi-même à l'écriture de Still in Rock, si je me questionne, je vais continuer encore un peu.


Pardonnez mon impatience, mais je ne parlerai ici que du tout meilleur. "Hey Blue Sky", le tout premier, est le candidat le plus naturel au titre de Hit. Jeffrey Underhill y affirme ce que sera la musique cuddlecore, that's right, de l'indie pop pour se câliner les uns les autres. Et ces paroles... "Candy Breath" active la rengaine des titres amoureux. Alors que son intro semble pencher vers du shoegaze, HoneyBunch rattrape rapidement la mélodie avec ses arrangements pop et chaleureux.

"My Contribution To The Greenhouse Effect" tire davantage sur les sonorités de Tullycraft, un brin plus garage. Il n'est pas le seul. "Remember You Always" fait ça, lui aussi. Et puis, on trouve des morceaux plus étranges, je pense à "Sticks And Stones" et "I Won't Stand In Your Way". Le premier est une balade mélo-romantique qui n'est pas sans rappeler que cette décennie a buté les chansons d'amour. Le second est si délicat qu'on croirait les bisounours être de méchants personnages.

Et parfois, HoneyBunch est le roi des twee, plus twee que Wes Anderson. Sur "Mine Your Own Business", il nous conseille d'être ouverts d'esprit, sans dec'. "Always Someone Else's Shadow" va dans une même direction et "The Great Divide" nous achève avec ce qui semble être le sermon du prêtre du coin. "Tapeworm" conclut le tout, avec panache, avec nineties et sonorités crunchy.


Au final, HoneyBunch n'a pas été l'un des leaders du mouvement twee pour rien. Ses morceaux résultent d'un savant mélange entre mielleries et cynismes nineties. Ils sont tous mélodiques, parce qu'avec ce genre d'albums, le groupe cherche à faire plaisir à la terre entière. Ce qui est paradoxal, c'est que ce style twee typique des 90s n'a jamais atteint le grand public. Il a contenté un temps la scène américaine qui voulait compenser la méchanceté apparente des grunges.

Cette année, j'ai décidé d'utiliser Still in Rock pour taper sur ce qui m'agace. 2019 ne sera pas aigri, elle sera fun. Mais parce que notre société tombe dans tous les extrêmes, je m'y soumets également en proposant un premier article pour 2019 à l'exact opposé de ce qui pourra être de plus virulent dans les semaines à venir. 

(mp3) HoneyBunch - Hey Blue Sky (1995)
(mp3) HoneyBunch - Candy Breath (1995)

Tracklist: Time Trials 1987-1995 (Compilation, Summershine, 1995)
1. Hey Blue Sky
2. Warts And All
3. Candy Breath
4. Arm In Arm
5. No More I Told You So's
6. My Contribution To The Greenhouse Effect
7. These Dark Days
8. Sticks And Stones
9. Mine Your Own Business
10. Remember You Always
11. Walking Into Walls
12. Endure Me
13. Time Trials
14. Count Your Blessings
15. Always Someone Else's Shadow
16. The Great Divide
17. I Won't Stand In Your Way
18. Tapeworm

Liens :
Article sur Tullycraft
Lien vers tous les articles anachroniques

You Might Also Like

0 commentaires