Best of Still in Rock : Septembre 2018

Septembre 2018 . Je vous passe le discours sur la rentrée et tout ce qui s'en suit. Septembre 2018 n'a pas été comme je l'...

Septembre 2018. Je vous passe le discours sur la rentrée et tout ce qui s'en suit. Septembre 2018 n'a pas été comme je l'attendais. Je voulais d'énormes sorties, et j'ai finalement eu un fourmillement de "petits" groupes qui ont explosé les compteurs. Je voulais un album qui tue le game, j'ai eu des brouettes de singles. Septembre fut bon, mais je crois que l'on peut mieux faire. La fin de l'année 2018 va déterminer le niveau global de l'année. Vivement.

by Georgia Treloar
(
Instagram)
******

1. ORB: textures (lien)

ORB, c'est l'une des plus belles surprises de la fin des années 2010s. That's right. Le groupe délivre des textures sonores non identifiées à la façon de CFM. C'est brutal et novateur. Son écoute est un indispensable pour qui s'intéresse au rock indépendant.

2. Sweet Reaper: UFO et surf (lien)

Sweett Reaper, c'est la combinaison de deux univers que l'on croyait impossible : des ovnis et des surfeurs. Son dernier album en date contient 3 morceaux dont je n'arrive toujours pas à décrocher, et ce n'est pas faute d'avoir de quoi écouter.

3. The Shifters: pooooost-skate (lien)

Mes amis Shifters ont fait paraître leur nouvel album qui va faire exploser leur niveau de hype. Et c'est pour la bonne cause. Figure émérite du mouvement post-skate, il délivre un punk bubblegum-ish très brit-ish à faire pâlir les Amish (ça, c'était juste pour la rime pourrie). Une chose est sure, les Shifters, c'est pour la vie !

4. Modulator II: UFO et noise (lien)

La création de nouveaux groupes français du calibre de Modulator II est une chose rare. Je me souviendrai donc de ce mois de septembre 2018 comme celui de Modulator deuxième du nom, étant entendu que le premier est un morceau de Dusty Mush. La scène garage noise française serait-elle désormais la meilleure au monde ? Je peux le défendre.

5. Billy Moon: Ali G(arage) (lien)

Rien n'est plus blanc qui blanc qui essaie de raper et qui échoue lamentablement. C'est Ali G. C'est Billy Moon aussi. Le dernier album de l'artiste précité est un concentré de tout ce que la culture blanche a produit en matière de rock'n'roll ces dernières années. Et c'est bon.

******
A également ne pas manquer :

L'album sur les crétins de Skegss (lien), le punk excellent de Shitty Life (lien), le trash de Puppy and the Hand Jobs (lien), les UFO de New Vogue (lien), Idles qui est toujours en rage (lien), Noogy (lien) ainsi que les trois Gimme Top 5 : loudest bands (lien), Jay Reatard top 5 (lien) et les meilleures pochettes des années 2000s (lien).

You Might Also Like

0 commentaires