WORLD PREMIERE: Triptides - Can't You See / Spellbound

Mesdames et messieurs, voici, en exclusivité intergalactique, deux nouveaux titres de Triptides. C'est toujours un mome...


Mesdames et messieurs, voici, en exclusivité intergalactique, deux nouveaux titres de Triptides.

C'est toujours un moment émouvant que de sortir une exclu, encore plus lorsqu'elle celle-ci fait entrer la terre entière en plein mois de juillet. Je pense à tous ces gens qui se sont couchés un 12 mars 2018 et qui se réveillent un 6 juillet. Je ne pense à rien d'autre.

Au programme, un 45 tours et un full LP. Les deux verront le jour le 6 avril prochain, le premier sur Croque Macadam et le second - nommé Visitorssur Requiem Pour Un Twister, les toujours excellents labels frères. Il s'agira de la 23ème sortie de RPUT ainsi que du 6ème album du groupe. Il est désormais établi que la formation originaire de Bloomington (Indiana) est l'un pilier de la scène pop mondiale, et qui dit pilier dit... beh pilier. En réalité, ces chiffres ne sauraient cacher l'essentiel : une breeze pop élevée au niveau de Real Estate et suffisamment différenciée pour mériter toute notre attention.

A l'évidence, on y entend du Byrds (on voit aussi Mr. Tambourine Man) ainsi qu'un élan British Invasion à la sauce Chris Bell - la faute à de très belles harmonies vocales qui, malgré le sérieux qu'elles pourraient inspirer tant on sait qu'une partie de la scène pop aime regarder ce qui n'est pas indépendant avec hauteur - nous inspire un fort sentiment d'amitié. C'est que l'on se sent bien avec la pop de Triptides, comme dans un Call Me by Your Name débarassé de ses clichés. Triptides produit sa musique avec une élégance rare, et maintenant qu'Ultimate Painting a jeté l'ancre, des titres à l'image de "Can't You See" sont plus que jamais nécessaires. "Spellbound", pour sa part, joue sur un brin plus de spleen, après tout, il parle d'amour, de sorcellerie et d'envoûtements (allez vous faire checker).



That's right, Triptides nous invite à une délicate séance d'arrosage sur le gazon bien tondu d'une p'louse de l'Indiani, banlieue classe moyenne mais qui investit dans le paraître, tout de même. Triptides traduit cette amérique dont on parle peu, pas celle de Martin Parr, pas celle de Garry Winogrand non plus, mais l'Amérique que l'on ne photographie pas, à tort. Peut-être est-ce pour cela que sa musique est à ce point graphgique ? Une chose demeure, Triptides n'a rien de cette prétention de quelques formations du genre, c'est ce qui fait de lui - surtout - un groupe à part dont on veut prendre soin. Son sixième album contient quelques titres que l'on pourra faire entrer au Littré à la définition du mot... grâce. Rien que ça !

Tracklist
Can't You See / Spellbound (Single, Croque Macadam, 2018)
1. Can't You See
2. Spellbound

Visitors (LP, Requiem Pour Un Twister, 2018)
1. All My Life
2. When Will I See You Again
3. Visitors
4. Flashing Before Your Eyes
5. Heavy Cloud
6. Sunday In The Park
7. Saturday Far Away
8. The Illusion
9. Mary Anne
10. My Friend
11. Strange Love
12. Child Of God


Liens:

You Might Also Like

0 commentaires