Tinnedfruit: fuzz-a-gogo

Tinnedfruit , c'est un groupe anglais (Falmouth, UK) qui est actif depuis 2015. On le voit trainer dans les garages en compagnie...


Tinnedfruit, c'est un groupe anglais (Falmouth, UK) qui est actif depuis 2015. On le voit trainer dans les garages en compagnie de punk chelous, il est élégant, élancé même, il veut crier et nous faire transpirer. L'an dernier, il faisait paraître Sorry Guys, album fait d'un garage saignant pour ceux qui aiment leur rock'n'roll à point. Il venait couronner plusieurs mois de sorties successives, le syndrome Ty Segall du groupe qui occupe l'espace médiatique comme il faut désormais le faire en 2018. Il revient avec un 2-titres qui marquent les esprits, parce qu'il mise tout sur l'efficacité du premier et semble nous dire qu'il peut également s'écarter du sentier avec le second.


Le lundi, il est parfois bon de revenir aux bases. C'est ce que l'on fait avec Tinnedfruit, un groupe qui donne dans le garage 1% stoner qui s'est dit, un jour, que la science-fiction était cool. C'est en effet le nouveau cool de cette scène qui, quoi qu'on en dise, a été largement influencée par Ty Segall - version Fuzz - et John Dwyer - version Thee Oh Sees. That's right, eux les premiers ont permis de redorer le blason du rock'n'roll noirâtre qui n'a pas peur de toucher - même avec un bâton - à un peu de ce métal maudit.
"Oh Matron", c'est la scène de Brenda et de ces têtes brulées qui sont bien décidés à composer leurs morceaux avec l'objectif live en ligne de mire. Sans grande surprise, Tinnedfruit en fait rapidement une démonstration de son savoir-faire garage-fuzzien, sans vraiment être punk, sans vraiment être menaçant non plus. Ah quelle drôle de sensation que la familiarité avec ce qu'il y a de sombre. Vient alors "Red Wolves", un morceau plus ronronnant, probablement pour ceux qui aiment leur thé servi avec un peu de Xanax les lendemains de cuites.

Tinnedfruit est donc le bienvenu dans cette danse lugubre pour les amoureux de Cabin fever. Non pas qu'il révolutionne la science garagesque, non pas, également, qu'il nous permette ce que Thee Oh Sees nous interdit, mais on trouve ici la nouvelle émanation de cette scène qui doit être célébrée, célébrée parce qu'elle sera l'un des temps forts des années 2010s. Il est bien difficile de ne pas commencer à y penser... à l'héritage que légueront tous ces artistes à notre descendance. Tinnedfruit ne sera pas un chef de file, mais une confirmation. Et confirmer les plus grands mérite son pesant d'or, comme l'expliquent les spécialistes du mouvement, ce n'est pas le seul initiateur qui doit être célébré, mais aussi celui qui vient lui donner sa légitimité (voyez). 

(mp3) Tinnedfruit - Oh Matron

Tracklist : Oh Matron​/​/​Red Wolves Single (EP, Autonomonster Records, 2018)
1. Oh Matron
2. Red Wolves

Lien :
Article sur Weird Exits (Oh Sees)
Lien vers tous les articles de garage rock

You Might Also Like

0 commentaires