together PANGEA : gentillet !

together PANGEA c'est un grand habitué de Still in Rock, et les habitués, on les traite avec bienveillance. Son troisième album...


together PANGEA c'est un grand habitué de Still in Rock, et les habitués, on les traite avec bienveillance. Son troisième album, Bulls And Roosters, est sorti il y a 2 mois déjà, et si je ne le chronique que maintenant, c'est que j'ai de la peine à être convaincu par le résultat. Mais together PANGEA est un groupe que l'on suit depuis ses débuts - notre interview date de mars 2013, le groupe s'appelait alors Pangea - et j'ai donc décidé d'écrire quelques lignes au sujet de cet album.


Sans faire durer plus le suspense, Bulls And Roosters est un peu gentillet. Il est, à vrai dire, l'album très moyen d'un très bon groupe. Avec ces treize morceaux relativement pop, nous disons au revoir à un compagnon de route slacker. Reste à savoir si le nouveau venu sera un aussi bon camarade... Vous aurez déjà compris mon scepticisme.



"Sippy Cup", le premier titre, donne le laBulls And Roosters est un album pop qui est bien maitrisé, bien produit, mais qui manque d'une étincelle ou deux (ou trois). together PANGEA y introduit quelques touches country par-ci par-là, ce qu'il accentue sur "The Cold" à la façon de Natural Child, mais le résultat est encore trop timide. "Kenmore Ave.", plus pop, souffre du défaut majeur de cet LP : il flirte avec plusieurs styles sans jamais en transcender aucun, à la différence de ce que faisait le groupe a ses débuts lorsqu'il explosait les scores dans chacun des genres, tour à tour, sans fouillis.
"Money On It" a le mérite de sa douceur, une sorte de romance pour vieux slacker ramollis par Shady Lane. "Better Find Out", avec sa production plus mid-fi, nous donne une petite bouffée d'air frais au milieu de cet LP très produit. Mais il va trop vite sans rien apporter à la discographie de PANGEA. Et alors que "Peach Mirror" tente à nouveau l'expérience pop en reprenant le riff de "Blue Mirror" - eh oui, c'est LE MÊME, on se dirige vers une sorte de classic rock avec "Gold Moon", tendance Bruce Springsteen - pourquoi pas, à ce stade...



"Friend Of Nothing" fait partie des meilleures créations de cet LP, parce ce qu'elle nous rappelle le grand Pangea nasillard tout en introduisant un peu de jangle pop bien ronde. Malheureusement, "Stare At The Sun" repart sur des bases plus convenues. Non pas que le titre soit mauvais, entendons-nous bien, mais PANGEA peut bien mieux.


"Southern Comfort" est sixties - voyez plutôt. On retrouve un brin de slacker dans les paroles, mais c'est bien tout. "Bulls And Roosters", le titre éponyme, avait comme mission d'envoyer la sauce : il envoie un peu de crème fraiche par vaporisateur. Ces élans eighties que le groupe introduit ne sont pas toujours réussis. Heureusement, "Is It Real?" vient faire une dernière fois ce que le groupe recherche : couper avec le passé tout en maintenant un peu de l'ADN du groupe, pop punk par moment, fiévreux par d'autres. "Alison", sans singer Elvis Costello, clôt cet album avec tout juste la moyenne.



Au final, Bulls and Roosters est un album de pop qui est bien éloigné des autres créations de together PANGEA. Il est plus consensuel, plus grand public et si je ne doute pas qu'il a déjà ses amateurs, je ne peux m'empêcher de marquer ma déception. Je me fascine tout de même pour la façon qu'ont certains groupes - dont fait désormais partie PANGEA - de modifier leur musique lorsqu'ils passent chez des Majors, souvent sans qu'il ne leur soit demandé d'opérer un tel changement. Certes, le 2ème album de together était paru chez Harvest qui est une filiale d'EMI - pas un petit label, donc - mais le changement est véritablement fait sur ce troisième album (paru via Nettwerk).

Parce qu'il est toujours amusant de prophétiser - on disait en 2012 que le groupe était promis à bien plus, et vite, je dirai cette fois-ci que si la direction n'est pas réajustée sur quelque chose de plus nerveux, PANGEA risque de perdre son identité, et son public avec.

(mp3) together PANGEA - Friend of Nothing
(mp3) together PANGEA - Money on It

Tracklist : Bulls And Roosters (LP, Nettwerk, 2017)
1. Sippy Cup
2. The Cold
3. Kenmore Ave.
4. Money On It
5. Better Find Out
6. Peach Mirror
7. Gold Moon
8. Friend Of Nothing
9. Stare At The Sun
10. Southern Comfort
11. Bulls And Roosters
12. Is It Real?
13. Alison

Liens :

You Might Also Like

0 commentaires