Brad Pot : Make Punk Rock Great Again

Cachez vos petites soeurs, Brad Pot est en ville ! Ce groupe originaire d'Australie que son label décrit comme étant infecté au  B...


Cachez vos petites soeurs, Brad Pot est en ville ! Ce groupe originaire d'Australie que son label décrit comme étant infecté au Buzzcocks. Son nouvel album éponyme sortira le 3 mars sur Slovenly Records, et ce jour-là, une boule puante de punk sera lâchée sur la scène indépendante. Cet LP qui est composé de onze morceaux ne fait certainement pas dans la dentelle, et ça tombe bien, on en avait un peu marre de porter nos strings léopards.



Introduit par "Air Strike", on a immédiatement à faire à un punk qui entend relancer la révolution de la jeunesse anglaise. Ne prenez pas peur, toutefois, le punk des Brat Pot n'est pas si noir qu'il n'y parait. "Acid" part vite mais temporise rapidement, preuve que le groupe sait aussi se contrôler : point de maniaco-dépressif du punk ici !

"Your Fault" perpétue la volonté british '77 du groupe en lui donnant un petit côté pop-mélodique qui lui va bien. On comprend à ce stade que Brad Pot ne ralentira jamais la cadence, alors autant accepter de se faire massacrer pour un album qui nous passe dessus à de nombreuses reprises. Quant à "Picture", il est plus slacker que les autres, aussi plus noirâtre. Le riff déniché par Brad Pot est une merveille du genre. Les albums de punk qui veulent passer en force se cassent généralement les dents sur des mélodies trop peu originales. C'est le défaut que n'a pas Brad Pot, ses créations sont toutes différenciées les uns des autres, et si cet LP fait sens en son entier, il ne saurait être vu comme un long tube punk. 


"Dipped In Batter" reprend avec un punk... très énervé. "100 Bills" et "Ms. Independent" perpétue le même rythme qui commence à nous essouffler un brin, mais commencer l'écoute de cet LP par ces derniers leur redonne un joli blason. "Bullshit", Buzzzcoooks plus que les autres encore, fait ressortir une bonne production, et surtout, une voix qui marque cet album avec son côté cheesy bienvenu. "Hit Me" ne désenfle pas, de bonne augure avant d'aborder "Sweden", un dernier morceau pour casser la baraque. 


Au final, Brad Pot Make Punk Rock Great Again. Cet album est un bon LP de punk rock, classique, qui respecte tous les codes du genre. Les onze titres qui le composent ont une brutalité qui rappelle celle des Anglais seventies, c'est convenu, mais efficace. 


Tracklist :
1. Air Strike
2. Acid
3. Your Fault
4. Picture
5. Black Eye
6. Dipped In Batter
7. 100 Bills
8. Ms. Independent
9. Bullshit
10. Hit Me
11. Sweden

Liens :
Article sur Buzzcocks
Article sur les Runaways

You Might Also Like

0 commentaires