Still in Rock présente : Real Tears (Slacker Rock)

Real Tears . Vous ne croyiez pas que j'allais vous laisser partir en vacances de Noël sans votre dose de dumb rock ? Avec Real Te...


Real Tears. Vous ne croyiez pas que j'allais vous laisser partir en vacances de Noël sans votre dose de dumb rock ? Avec Real Tears, tout est dans le nom : on va pleurer - oui mais de rire - on va boire - oui mais beaucoup trop - on va faire la fête - ouais mais comme des ados.

Real Tears est un groupe originaire d'Uppsala en Suède (et ouais, encore) qui vient de faire paraître son premier LP, Too Cool To Rock. L'album est composé de 15 morceaux, ce qui est beaucoup trop. Le groupe a refusé de tailler dans la masse, je le fais donc ci-après en n'évoquant que ceux qui auraient dû - à mon sens - faire partie de la maquette dans sa dernière version. En ressort un très bon album du genre slacker punk qui ne recherche aucun compromis, assurément l'album dont votre petite soeur aura horreur (ce qui peut être bon signe) !


"Can't Get You Outta My Head" est une bonne intro, bien produit et déjà proche d'un état de transpiration punk bien avancé. "Simple girl" perpétue alors ce même esprit Fidlar-esque, toujours sur le même rythme qui reviendra très souvent tout au long de l'album. 


"Bad Girl" est plus dans le style college rock, la fille un peu mauvaise parce que plus jolie que les autres en profite pour imposer sa loi dans les couloirs de casiers. Vient alors "Dull Dagger", l'un des meilleurs titres de cet LP, parce que très rapide et très mélodique. Ce genre de morceau rappelle incontestablement Mean Jeans, les maitres en la matière. 


"Takeoff" passe par la porte clichés, couloir clichés : "you sound like a bad idea", mais je vais y aller quand même. "Bookworm Girl" est également fort réussi, décidément, les Real Tears ne sont jamais aussi bon que lorsqu'ils parlent de filles, ahh ces slackers, toujours les mêmes. Quant à "So So", c'est l'un des morceaux les plus punk de cet LP qui en manque parfois d'une touche. "War In The West" en rajoute donc un peu.

"Beersday" fait logiquement penser au "Tears In My Beers" de Mean Jeans. Les bons albums de slacker parlent de bière ou de pizza, c'est ainsi. "U-Boat" nous fait approcher du dénouement, toujours avec autant d'entrain. Les Real Tears vive à 1000% leur rock'n'roll. C'est intense, très intense, mais aussi terriblement efficace. Allé viens faire la fête Papa Noël, souviens-toi que tu étais un frat boy.


Au final, Real Tears est un groupe tout ce qu'il y a de plus slacker : ça parle de filles - beaucoup - de bières, de faire la fête et l'ensemble des morceaux passe en force sur fond de punk teenager. Tout ça fonctionne parfaitement, les Real Tears n'ont pas inventé le keg de bière, mais ils savent comment la faire couler à flots. Les fans du genre seront conquis. J'en suis !


Tracklist :
1. Can't Get You Outta My Head
2. Simple Girl
3. She's A
4. Bad Girl
5. Dull Dagger
6. Far Away
7. Takeoff
8. Bookworm Girl
9. Broadway Style
10. So So
11. War In The West
12. Lies
13. Beersday
14. U-Boat
15. Tied Up Like A Dog

Liens :
Article sur Mean Jeans
Articles sur les groupes de slackers

You Might Also Like

0 commentaires