LP Review : King Gizzard & The Lizard Wizard - Paper Mâché Dream Balloon (Acoustic Psych Pop)

Revoilà King Gizzard & The Lizard Wizard . Cette fois-ci, je ne présenterai King Gizzard qu'en une seule phrase : "le meil...




Revoilà King Gizzard & The Lizard Wizard. Cette fois-ci, je ne présenterai King Gizzard qu'en une seule phrase : "le meilleur groupe australien actuel". Après avoir fait paraître Quarters! un peu plus tôt cette année, le groupe fait comme en 2014 et revient avec un deuxième LP, Paper Mâché Dream Balloon, le premier album entièrement acoustique de toute sa discographie. L'exercice est osé. D'autant plus osé que l'on sait que King Gizzard est le nouveau roi du rock psychédélique, avec tout ce que cela comprend : fuzz à fond les balloons, disto' et longs jams électriques.

Paper Mâché Dream Balloon est un album très inégal. La très forte présence de la flûte à de quoi décontenancer, il faut dire que l'on n'ait pas vraiment habitué à la présence de cet instrument. Mais surtout, notons que l'on aime notre King Gizzard être psychédélique, et rock'n'roll. Il est ici très pop, ce qui peut décevoir. Il y a en cela un retour à ses premiers LPs, je pense notamment à Float Along - Fill Your Lungs.

Malgré tout, Paper Mâché Dream Balloon est un album qui mérite toute notre attention, et ceux pour plusieurs raisons. La première, parce que certains morceaux sont éclatants, à placer dans le Top 10 de la discographie du groupe. La deuxième, parce que les mélodies sont généralement très belles, ça compte. La troisième et dernière, parce que Paper Mâché est un album dansant et que ça fait du bien.




L'album s'ouvre sur le titre "Sense", autant le dire, le meilleur de cet LP. Le titre navigue entre jazz et pop indépendante, c'est une petite merveille qui pourrait être l'oeuvre d'Ultimate Painting. Surtout, sorte de berceuse romantique à la Sun Ra, il trouve l'équilibre entre romantisme et une tension sexuelle il faut le dire absolument palpilante. On regrettera d'ailleurs que les cuivres ne soient pas plus présents tout au long de Paper Mâché Dream Balloon, King Gizzard en fait une très belle utilisation. Souhaitons qu'il s'essaie à encore plus de jazz dans ses prochains albums.

"Bone", le second, fait largement penser à Morgan Delt. C'est agréable. On enchaine avec "Dirt", un titre très pop qui trouvera des résonnances sur la deuxième partie de l'album. Quant à "Paper Mâché Dream Balloon", le single, il participe de cet adoucissement de la musique de King Gizzard. 

Pour notre plus grand plaisir, King Gizzard retrouve tout le psychédélisme de I'm In Your Mind Fuzz avec "Trapdoor", le second meilleur titre de l'album. Le rythme s'est largement accéléré et la voix de Mackenzie est parfaitement travaillée. Enfin, l'aspect proto-pop renforce la force de persuasion du refrain. Si "Cold Cadaver" est plus régulier,  c'est à "The Bitter Boogie" que revient la lourde tâche de compléter le podium des meilleurs titres de cet LP. "The Bitter Boogie" est l'un des morceaux qui intègrent le plus d'instru' de tout l'album. C'est toujours un pari risqué tant les groupes confondent généralement cacophonie et musique psychédélique. Oui mais voilà, on parle là de King Gizzard, un maitre dans l'art de l'inconscient. Il se révèle être un titre formidable où l'harmonica trouve réponse dans une guitare sèche très bien produite. 

Malheureusement, les titres deviennent trop cute à partir de "N.G.R.I (Bloodstain)". Les deux "Time" ne viennent pas sauver la mise, pas plus que le petit dernier duquel on pouvait beaucoup attendre. "Most Of What I Like" à l'avantage de la romance, mais rien de plus.

Pour résumer, on aime que King Gizzard soit novateur. C'était le cas sur I'm In Your Mind Fuzz où il intégrait du Kautrock à un univers très psyché, c'était le cas sur Quarters! où le concept faisait des merveilles. C'est moins le cas sur Paper Mâché Dream Balloon, à l'exception des meilleurs titres de cet opus : "Sense" pour son mélange de jazz et pop music, "Trapdoor" pour son jam acoustique weirdo, "The Bitter Boogie" pour ses sirènes inattendues. Le mot d'ordre sera le suivant : King Gizzard et les lézards, restez bizarres, on vous aime comme ça !




(mp3) King Gizzard & The Lizard Wizard - Sense
(mp3) King Gizzard & The Lizard Wizard - Trapdoor


Liens afférents :
Album Review de Quarters!
Album Review de I'm In Your Mind Fuzz

You Might Also Like

0 commentaires