Still in Rock présente : Cy Dune (Indie Rock)

Cy Dune . Ce sera probablement l’un des tous derniers articles à évoquer une sortie de l’année 2013. Quelques circonstances hasardeus...




Cy Dune. Ce sera probablement l’un des tous derniers articles à évoquer une sortie de l’année 2013. Quelques circonstances hasardeuses ont fait que le groupe ne s'est pas retrouver sur Still in Rock plus avant, mais il était très important qu’il y figure un jour ou l’autre. Son premier EP paru sur Family Tree Records, No Recognize, mérite bien ça.

Inutile de dire qu’il n’en fallait pas plus que l'écoute de l’introduction de "Where the Wild Things" pour avoir l'envie d'écrire cet article. La petite touche White Stripes fait le tout. L’ajout de nombreuses guitares psychées vient le parachever. "Move The Room" commence de façon moins convaincante mais il ne faut pas attendre longtemps avant que Cy Dune sorte l’arme lourde. Ce titre est tout aussi péchu que le précédent. C’est grand.

Dès ses débuts, "No Recognize" affiche clairement sa différence. La voix de Seth Olinsky y est plus présente et la guitare a clairement pris un coup de plus lent. Le résultat ? Tout aussi bon. Ce sont en fait les notes incisives de la guitare qui donnent tout sa force à ce titre. Le final transcende le genre. Après l’interlude cannibal, "Impulsive Field Occurrence", vient "Resentment". Les légères touchesf country/far west de ce titre en font une pièce véritablement à part. Et puis l’EP se conclut sur un "Yellin’" qui en fera frémir plus d’un. Country Teasers (article) vient de trouver sa rélève.


(mp3) Cy Dune - No Recognize
(mp3) Cy Dune - Where the Wild Things


Lien afférent :
Blog du groupe

You Might Also Like

0 commentaires