Anachronique : Television Personalities (Pop Punk)

Television Personalities est un groupe de Pop Punk de la fin des années '70, formé en Angleterre et mené par l'excellent Dan T...




Television Personalities est un groupe de Pop Punk de la fin des années '70, formé en Angleterre et mené par l'excellent Dan Treacy. Television Personalities est de ces formations qui n'ont jamais rencontré aucun succès commercial et qui pourtant ont influencé toute une génération d'artistes. Auteur de 11 opus, Television Personalities sortira son premier single en 1978 avec "14th Floor / Oxford Street W1". Viendra ensuite Where's Bill Grundy Now?, EP qui contient plusieurs des titres les plus connus du groupe. Il fera ensuite paraître 3 opus exceptionnels sur lesquels Ed Ball accompagnera Dan Treacy. Cet article se contentera d'évoquer le tout premier opus du groupe, parce qu'étant très représentatif de l'éclectisme musical qu'il a toujours produit, et parce qu'étant le plus légendaire de tous.

Le premier opus de TV Personalities est And Don't the Kids Just Love It, paru sur Fire Records en 1981. On y trouve une véritable obsession pour la culture des années '60. On y trouve aussi de très nombreux hits. L'introduction de l'album se fait sur l'un des meilleurs titres de l'histoire du groupe : "This Angry Silence". L'accent cockney de Dan Treacy est transcendé, ce titre symbolise une grande partie de ce qu'est TV Personalities. "The Glittering Prizes" contient également un son reconnaissable dès les premières secondes. Le cinquième morceau, "Silly Girl", symbolise entièrement quel était l'esprit de Dan Treacy à cette époque. Étonnamment, le titre qui suit, "Diary of a Young Man", fait dans un genre complètement différent. On jurerait ne pas avoir affaire au même artiste. "Geoffrey Ingram", titre sur physicien britannique, réactive la machine pop. Vient ensuite le très comique "I Know Where Syd Barrett Lives", un titre qui ne manquera pas de faire sourire les amateurs du Baby Lemonade. On passe ensuite par de très brèves "Parties In Chelsea" et une "Grande Illusion" qui fait apparaître des aspirations psychédéliques qui se révéleront deux albums plus tard. Le dernier très grand morceau de l'opus se nomme "A Picture of Dorian Gray". 


Je voudrai insister une nouvelle fois sur l'importance de Television Personalities dans la musique britannique. Outre les rumeurs incessantes sur l'implication de Dan Treacy dans les Arctic Monkeys, le groupe aura participé à la création d'un mouvement Pop Punk sans précédent au Royaume de Queen Elizabeth, aux côtés de Swell MapsWire, Felt et les géniaux Gang of Four (mais nous y reviendrons). Television Personalities est un peu le grand oublié de cette époque. Il en est pourtant l'un des tout meilleurs représentants.


Lien afférent :

You Might Also Like

0 commentaires