New : The White Stripes - Nine Miles From The White City (Indie Rock)

The White Stripes est le groupe disparu le plus actif de la planète. Third Man Records, le label de Jack White, vient de faire paraî...




The White Stripes est le groupe disparu le plus actif de la planète. Third Man Records, le label de Jack White, vient de faire paraître un nouvel opus live du groupe, Nine Miles From The White City. Il succède donc à toutes ces sorties officielles : Live in Las Vegas en 2003, Under Blackpool Lights en 2004, Under Great White Northern Lights en 2010, Under Great White Northern Lights B-Shows paru la même année, Under Nova Scotian Lights en 2010 encore, Live In Mississippi en 2011, Under Moorhead Lights All Fargo Night en 2011 également, et enfin, Live at The Gold Dollar sorti en 2012.

Nine Miles From The White City est composé de 27 titres. Enregistré le 2 juillet 2003 à Aragon Ballroom (Chicago, IL), il vient tout juste d'être présenté à l'occasion de la sortie du Vault Package #16. Bien évidemment, beaucoup de titres sont issus de l'album White Blood Cell paru la même année. Mais ce n'est pas tout. Les White Stripes font également dans l'inédit avec les titres suivants : "Stones In My Passway" (similaire à "Ball And Biscuit"), "Love Sick", "Goin' Back To Memphis", "Cool Drink Of Water Blues", "Candy Cane Children" (déjà entendu avec Jack White and The Bricks) et "Black Jack Davey" (également avec les Bricks). Quant aux morceaux que nous connaissions déjà, certains se trouvent transcendés. La version de "Screwdriver" est particulièrement réussie. "Little Cream Soda" fait état d'un Jack clairement possédé, toujours un signe positif. Enfin, quelques morceaux produisent toujours le même effet dynamite : "Party Of Special Things To Do", l'immense "Ball And Biscuit", "Screwdriver" ou encore l'introduction avec "When I Hear My Name".

Ce live des White Stripes a le mérite de nous rappeler à l'essentiel : Jack est au-dessus du lot, tous courent derrière lui mais peu arrivent à tenir la cadence, ne serait-ce que le temps d'un seul et unique opus. Les amis, sur ce, bon week-end et je vous laisse avec une extraordinaire version de "Ball And Biscuit" qui devrait faire du bruit dans vos abattoirs. 


The White Stripes - Ball And Biscuit (Nine Miles From The White City version)
The White Stripes - Stones In My Passway (Nine Miles From The White City version)


Liens afférents :
Article sur la séparation des White Stripes

You Might Also Like

1 commentaires