Album Review : James X. Boyd & The Boydoids - James X. Boyd & The Boydoids (Blue Wave)

Album Review : James X. Boyd & The Boydoids James X. Boyd & The Boydoids James X. Boyd & The Boydoids est un groupe ori...






Album Review : James X. Boyd & The Boydoids

James X. Boyd & The Boydoids




James X. Boyd & The Boydoids est un groupe originaire de Brisbane (Australie) qui vient de faire paraître son premier album via Longgone Records. Composé de dix titres, on y découvre une des belles surprises de l'année 2013, tant l'opus est complet et inattendu.

James X. Boyd & The Boydoids est un album très mélancolique. Il est également défaitiste puisque plongé dans un passé proche que l'on contemple déjà. Et le présent ne nous a jamais si bien échappé qu'en compagnie de James X. Boyd. La passivité y devient notre meilleur allié. C'est d'ailleurs l'une des principales caractéristiques de ce James X. Boyd & The Boydoids, les titres racontent ces moments de vie que l'on magnifie avec le temps. Il est un opus pour les amoureux nostalgiques, les daydreamers romantiques.

La ressemblance n'est pas la plus frappante mais je ne peux m'empêcher de relever l'influence de Pavement sur plusieurs des titres de l'opus. De "Fin" à "For What You're Worth", de "Ed Ames" à "Elissa Says", l'utilisation du combo basse/batterie présente quelques similarités qui font plaisir à entendre. Il serait difficile de ne pas citer quelques autres influences majeures. Disons simplement que James X. Boyd est une sorte de réponse australienne à nos deux Canadiens Mac DeMarco (ici) et Alex Calder (ici). Place à la critique track-by-track :



  • Blue Apia : Ce titre fait apparaître les premières ressemblances avec Lou Reed (article), celles aussi avec Baxter Dury (article). "Blue Apia" est l'un des morceaux les plus caractéristiques de James X. Boyd & The Boydoids. C'est là que James X. Boyd réussi le mieux : lorsqu'il lasse le temps à sa musique de s'installer confortablement, gracieuse et paresseuse.
  • New Town Tango : Une grande mélancolie. Through the window, "New Town Tango" est cette fumée montant lentement d'une grande tasse de café. 
  • Brunswick Street Junkies : James qui évoque Les Simpsons, James qui joue d'une guitare brûlée de soleil, James paré de son bel accent, c'est "Brunswick Street Junkies".
  • Baby Green : Un titre qui, bien que plaisant, demeure moyen, comme un manque d'originalité mélodique. 
  • Be My Dreamboat Baby : L'un des morceaux les plus touchants de James X. Boyd & The Boydoids. L'entêtement de James mène à cette danse fusionnelle formée par l'amertume des quelques accords de guitare. On touche ce titre du bout des doigts.
  • Milk Bar Blues : La même formule, des airs dépressifs qui donnent à "Milk Bar Blues" une puissance particulière sublimée par l'inévitable montée en puissance.
  • We're Gonna Have A Real Good Time Together : Le titre le plus enjolivé de l'opus. "We're Gonna Have A Real Good Time Together" est plus Rock 'N' Roll, plus sixties, on ne saurait douter de son efficacité live.
  • For What You're Worth : L'un des titres les plus complets de l'opus. James délivre ici une Pop fort séduisante. Il manque tout juste ce grain de folie qui aurait pu sublimer ces trois minutes.
  • Diamond On Your Own : Musique Western, James y est plus crooner que jamais. Et ça lui réussit plutôt bien.
  • Elissa Says : Hypnotique puissant, ne peut s'empêcher une quelconque projection dans nos relations passées. James réussit fort bien son tout de main. Avec peu, "Elissa Says" crée sensations et admirations.

En somme, James X. Boyd & The Boydoids est une belle œuvre qui fait de nombreuses appel à fois à notre mélancolie. Les titres sont variés, puissants, et souvent magnifiques. La force hypnotique de James a assurément quelque chose de commun avec ce que faisait Lou Reed. La force mélodique de James rappelle Baxter, Malkmus, Owens...

James X. Boyd & The Boydoids doit être réservé aux heures les plus paisibles, comme pour pénétrer tranquillement le rêve éveille que James nous offre. L'Australie vient de trouver un nouvel artiste de renom.


(mp3) James X. Boyd & The Boydoids - Blue Apia


Note : 7.9 / 10 (barème)


Lien afférent :
BandCamp (avec écoute intégrale)

You Might Also Like

0 commentaires