Live Review : Django Django à la Maroquinerie (Electro Folk)

Django Django . Samedi dernier, le 26 mai, était programmé à la Maroquinerie le live d'un groupe qui fait de 2012 l'année qu'ell...




Django Django. Samedi dernier, le 26 mai, était programmé à la Maroquinerie le live d'un groupe qui fait de 2012 l'année qu'elle est d'ores et déjà. Lorsque j'en suis ressorti, je n'avais qu'une chose en tête : rentrer chez moi et écouter leur opus à nouveau. Quelle claque, quelle énergie, quelle communion.

Entre verres et cocktails de la terrasse située au dessus de la salle de concert, le quatuor Irlando-Ecossais a dignement bravé la chaleur ambiante pour venir conquérir une salle surexcitée. Il est rare de voir à ce point une salle aux abois, c'est pourtant prise d'une fièvre d'une rare violence que les cris et applaudissements sont venus ponctuer la fin du premier titre. Django Django a su enchaîner les morceaux tous aussi tubesques les uns que les autres, jouant d'effets sonores et visuels sans fin. Derrière eux étaient installés des stores sur lesquels des vidéos projecteurs diffusaient toutes sortes d'images psychédéliques, un pur bonheur.


Lorsque "Waveforms" résonne, le groupe s'offre alors la liberté de se détacher complètement de la version album, ce pour quoi nous étions venus les voir. "Hand of Man" fera la part belle à une voix de tête de Vincent Neff, temporisant quelques temps, signe que la moitié du set approchait. Et puis, c'est foudroyant que le groupe a poursuivi avec les quelques grands titres issus de son dernier album. Une formation qui a autant de plaisir à venir sur scène est une formation qui conquis nécessairement son public. Ayant une basse comme seul instrument à cordes, Django Django n'aura pas cessé de jouer avec les émotions d'un public aux aguais, tout aussi détenu de la rotule que de la guitare. Que ce fut bon !





Liens afférents :
Album Review de Django Django par Still in Rock

You Might Also Like

0 commentaires