À surveiller : Francis Lung (Wu Lyf)

Wu Lyf a d'ores et déjà fortement marqué 2011 de son empreinte. Entre un premier album qui vous sort les tripes et des lives à couper ...



Wu Lyf a d'ores et déjà fortement marqué 2011 de son empreinte. Entre un premier album qui vous sort les tripes et des lives à couper le souffle comme rarement, ces gars de Manchester réaffirment la puissance créative anglaise. Dès lors, pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Francis Lung, batteur du groupe, construit peu à peu un projet solo qui pour la première fois prend forme.

Quiconque aura déjà croisé la route de la Beat Generation, Kerouac et Ginsberg en tête de file, comprendra dès les premières secondes de "The Night I Killed Tommy" que ces auteurs vagabonds se seraient délectés d'un tel titre.

Le rythme imposé par le texte est sans faille, soutenu et puissant, les mots marchent les uns sur les autres sans pour autant laisser d'empruntes, ils décrivent l'espoir d'une génération perdue, en guise de reconnaissance. Francis Lung sort ainsi la démo du premier titre, à figurer sur un album nommé "Buk in C". Ce projet un peu fou (le simple désordre du site de l'auteur suffit à s'en convaincre) en parallèle de Wu Lyf pourrait bien s'avérer être un formidable voyage.

Se trouve aussi un titre qui est une reprise de John Lennon, titre ne figurant pas sur l'album à venir.


(mp3) Francis Lung - The Night I Killed Tommy
(mp3)
Francis Lung - Oh My Love (John Lennon)


Lien afférent :

You Might Also Like

0 commentaires