À lire : The Strokes - Mise au point

Depuis 2001, les Strokes ont leurs inassouvis, des gens spécialement habilités pour l'occasion...


Depuis 2001, les Strokes ont leurs inassouvis, des gens spécialement habilités pour l'occasion, souvent une presse qui n'y connait pas grand-chose, voir rien. Parfois, il s'agit d'une presse plus spécialisée mais trop aveuglée par sa hype pour pouvoir apprécier (ou avouer apprécier) leurs albums. Oui, Pitchfork semble mécontent d'Angles, et il semblerait en réalité que l'album tourne en boucle dans les studios de la rédactions, bref. Ainsi, dès 2001, les Strokes sont critiqués, rabaissés. Deux ans plus tard, les éloges fleurissent toujours à la quasi unanimité. Continuez donc gourou du "bon goût" et autres papes du trendy, les Strokes, je les aiment alors encore plus.

Cet article de GQ est l'un des plus mauvais jamais recensé sur les Strokes. Déjà, le titre : "Le retour de la mort de rock". Ridicule, affreusement faux. The Strokes n'étaient-ils pas au contraire le revival du rock début années 2000 ? Et bien si. Ensuite, que l'on préfère les groupes d'un seul album et surtout pas ceux assez talentueux pour en sortir plusieurs, c'est une chose. Mais de grace Angles tel Is this It ??!!! Bien que j'apprécie ce magazine, voilà là de quoi nous amuser, c'est sur cette note d'humour que je vous dit à demain chers lecteurs.





Lien afférent :

You Might Also Like

3 commentaires