Get Resurrected with Resurrection Records

Une obsession pour Halloween, c'est quelque chose que habite une vie entière. Pas moins de 46 articles publiés sur Still in Rock m...


Une obsession pour Halloween, c'est quelque chose que habite une vie entière. Pas moins de 46 articles publiés sur Still in Rock mentionnent cette Grande célébration morbide divine. Il y a même un hashtag dédié : ici (c'est dire). Sans grande surprise, mon oeil a ainsi été attiré sur la pochette de cette compilation de Resurrection Records, Get Resurrected vol. 7, ce dont je veux vous entretenir aujourd'hui.

Sorti en mars dernier (chuttt), elle se compose de 23 morceaux qui font de ce volume l'une des meilleures compilations de l'année. Le tout est en téléchargement "name your price" sur Bandcamp, l'affaire du mois. Sur fond de garage, on y trouve une sacrée ribambelle de morceaux pour une parfaite résurrection. D'une façon générale, les titres sont trashy, lo-fi et fun, la formule Burger Records. Cette compilation est un indispensable de l'Halloween à l'Américaine (le seul qui vaille), celui qui est volontairement trop cheesy, et ironique.


Parce que 23 c'est beaucoup, je n'évoquerais ici que mes petits chouchous (à écouter en fin d'article). Il y a, pour commencer, "Suzy's Alright" du groupe Frenz, la raison d'être de cet article. On se replonge alors dans les bons slashers des années 1980s, un assassin couteau à la main, et Suzy qui fuit en hurlant. Il y a aussi "Idle Boy" du groupe Chacal, du garage rock bien comme on l'aime. Si je veux ensuite mentionner Patchouli Death parce que le nom est super cool, je me garde bien de commenter sa musique macabre.

Buffet passe alors en force avec un "Too Many Things" un peu bluesy-trash, c'est une sorte de Jon Spencer à la sauce D.I.Y. Et même si le "Makin' Waves" des Malchicks est mal produit, je ne peux m'empêcher d'entendre un tube radio début 70s. Red Mass crée alors la surprise avec "Echo Lane", un titre à la Hunx and His Punx.

Comme dans presque toutes les compilations, il y a du bon et du moins bon, mais ici, le moins bon est trash, ce qui le rend tout à fait honorable. Les sommets, quelque part dans le château de Dracula, sont quant à eux en tout point exquis. Cette année encore j'aurai la chance d'être aux États-Unis au moment d'Halloween (un simple hasard ?). J'écouterai Get Resurrected Vol. 7.

(mp3) Frenz - Suzy's Alright
(mp3) Chacal - Idle Boy
(mp3) Malchicks - Makin' Waves
(mp3) Red Mass - Echo Lane

Tracklist: Get Resurrected Vol. 7 (Compilation, Resurrection Records, 2019)
1. Chacal - Idle Boy
2. Frenz - Suzy's Alright
3. Obsessions - Killing Time
4. Pura Crema - Fin De La Era
5. Vacant Stares - Hostility
6. The Love Dimension - Faster Than The Speed of Light
7. Patchouli Death - The Cloud Song
8. Mama Llama - Misery
9. King Flamingo - Oh No Volcano
10. Dry Wedding - Mercy Bird
11. Buffet - Too Many Things
12. MDK - Alone In A Dungeon
13. Carved In Bone - Against The Grain
14. Over Sea, Under Stone - Fuck Elizabeth
15. Velvet Merlin - Vaporweiser
16. The Bips - Shot of Dead Moon
17. Malchicks - Makin' Waves
18. Obsolete Resurgence - Free
19. Red Mass - Echo Lane
20. Runaway Octopus - Bite The Bullet, Buy The Beer
21. Great Spiders - Cisuicide
22. Vanessa Silberman - OK
23. Carissa Johnson & the Cure-Alls - Something Good

Lien :
Article sur les meilleures compilations

You Might Also Like

0 commentaires