FAKE NEWS #4: Stu Mackenzie est un reptilien anonyme

In a post-truth/post-music critic world, I am so proud, oh yeah, so, so proud to present a new Still in Rock column entitled &qu...


In a post-truth/post-music critic world, I am so proud, oh yeah, so, so proud to present a new Still in Rock column entitled "Fake News". Every once in a while, mostly on Fridayzzz, I'll publish a paper developing an alternative fact/theory in which I am the only one to believe. Only buzz matters so let's flush what they call "truth" down the toilet. And by the way, Jay Reatard is not dead and Donald Trump listens to his music. Did you know that?

*********

Stu Mackenzie est un reptilien anonyme

Melbourne, 6 juillet 2018, 7.00 am. Ce jour-là, les reptiliens anonymes se retrouvent dans un égout de la ville pour discuter domination. Tous ont enlevé leur "masque" humain. Stu Mackenzie est là, entouré des siens. Après 30 minutes de sermon délivré en morse, il prend la parole : "Chers amis, chers reptiliens. Nous gagnons du terrain ! Les humains ne seront bientôt qu'un vieux souvenir. Mon groupe, King Gizzard & The Lizard Wizard, est en pleine expansion. Nous distillons les paroles de la Grande Transformation. Notre musique les obsède, nous les possédons !". S'ensuivent trois minutes d'applaudissements.

Les reptiliens ne jurent plus que par la Grande Transformation. Le 4 octobre 2020, à 17h34 (UTC+10), un signal très aigu sera envoyé sur la planète terre. Tous ceux qui auront été en contact avec un reptilien se désintégreront par explosion de la boite crânienne. Cela fait 120 ans déjà que les reptiliens contaminent le monde entier. Depuis le milieu des années 70', ils ont accéléré le processus en contaminant tous ceux qui se rendent dans ces boites pour danser (que les humains appellent "boites de nuit" car ils y dansent lorsqu'ils ne voient pas avec leurs yeux inférieurs). Mais ils ne parvenaient pas à contaminer les rockeurs. Il faut dire que le punk n'a jamais été un terrain fertile. Alors, lorsque Stu a proposé de créer un groupe de rock psyché pour disséminer les messages nécessaires à la Grande Transformation, tous les reptiliens ont applaudi.

Cela n'a pas été sans difficulté. Le groupe a débuté avec des albums plutôt moyens, les reptiliens se disaient alors qu'ils ne parviendraient pas à compléter la mission. 12 Bar Bruise n'étaient pas assez bien masqués, à vrai dire. Dessiner un reptilien sur la pochette était une idée de Grand Guru, le loser de la bande des reptiliens envoyés sur terre. Il trouvait ça "ironique". Et c'est également lui qui avait eu l'idée d'appeler l'album de 2014 I'm In Your Mind Fuzz, une référence cachée à la Grande Transformation qui opère par contamination de l'esprit. Et que dire de Murder Of The Universe.

Le véritable coup de génie avait été Polygondwanaland. C'est Stu qui en est à l'origine, ce qui lui a valu une splendide statue sur le parvis de l'Hotel des Reptiliens Enragés. On recense aujourd'hui plus de 200 versions de l'album que King Gizzard & The Lizard Wizard, la propagation a été extraordinaire et la communauté punk - qui a pris cet album en amour - a été entièrement contaminée. Polygondwanaland - littéralement "I’m lovin’ it" en reptilien - n'est pas un album comme les autres. Stu Mackenzie a dormi 5 heures en 2 mois et 13 jours pour le réaliser, il ne s'est nourri que de bed bugs trouvés dans les salles de concert et à dû copuler avec 14 Hagstrom pour tenir le coup. Depuis la sortie de cet album, la communauté a arrêté de lui reprocher de tirer trop souvent la langue, craignant que sa réelle identité soit démasquée (voir ici, ici et ici). Elle ne lui parle plus non plus de "l'album inutile", Paper Mâché Dream Balloon, qui n'avait disséminé aucun message reptilien.

Stu Mackenzie envisage la présidence reptilienne, mais sa candidature dépend encore du succès du 4 octobre 2020. D'ici là, il envisage la sortie de trois albums. L'objectif ? Touché les intouchables, allez chercher les férus de jazz, les groupies de 14 ans qui sont restés bloqués sur Britney ainsi que les hard rockeurs qui, par contradiction avec les punks, refusent encore d'écouter KG - ils sont une minorité. Les reptiliens anonymes "RA" ne se soignent pas, au contraire, ils veulent soigner le monde de ces humains qui empestent. Fake newz or not, it's your call.

Lien :

You Might Also Like

0 commentaires