Premiere : Crazy & The Brains - Out in the Weedz

Crazy & The Brains , c'est un groupe originaire du New Jersey sur lequel j'ai déjà eu l'occasion d'écrire ...


Crazy & The Brains, c'est un groupe originaire du New Jersey sur lequel j'ai déjà eu l'occasion d'écrire un article amoureux. C'était l'été dernier. Depuis, j'ai gravé son nom sur les arbres avec mon couteau suisse, j'ai tagué les bancs avec un blanco et j'ai, dois-je le confesser, envoyer quelques bouteilles à la mer pour lui dire ma passion toujours plus brulante.

Crazy & The Brains, comme je le disais donc à moi-même, c'est LE "véritable Empereur sur le royaume punk-lowbrow (sourcils bas...)". Je rajoutais : "le monde est probablement divisé comme suit : il y a d'un côté ceux qui aiment Crazy & The Brains et, de l'autre, ceux qui ne le comprennent pas". Désormais, qu'il me soit permis de préciser qu'il y a ceux qui aiment Crazy & the Brains et ceux qui doivent aller se faire f******. That's right. 

Le groupe s'apprête en effet à faire paraître un nouvel EP, Out in the Weedz. La date de sortie officielle est fixée au 4 mai... soit, vendredi. Mais c'est avec une immense joie que je vous présente ce dernier en exclusivité intergalactique, du world premiere pour les fans et le groupies que nous sommes. Enregistré par Pete Steinkopf au Little Eden qui se situe dans le Asbury Park (New Jersey), cet EP se compose de cinq morceaux qui s'apprêtent à marquer la légende Crazy & The Brains, et plus globalement, la légende Retarded Punk / Slacker Punk / Supercheesy. Je pèse mes mots, je pèse mes honneurs et je pèse mon nouvel amour pour ce groupe.


Tout commence avec "Candy Yamz", le premier single de cet EP, seul titre dévoilé à ce jour. Le xylophone est toujours là pour notre plus grand plaisir, Crazy fait du Fidlar / Pangea bien nasillard - leur donne-t-il une leçon ? - tandis que les Brains flirtent entre punk pour méchants-gentils et pop salasse.

"Vapor Wave", qui va plus vite... va plus vite. Ce genre de morceau donne envie de faire une vieille course skate contre roller, d'organiser un vieux battle avec une musique qui fait peur et une énorme récompense à la clé, du style... des carambars.

"Out In The Weedz", le titre éponyme de cet album, fera la parfaite comptine pour vos marmeaux. Winnie L'Ourson est mort, Crazy & the Brains s'est chargé de son cas. Ici, le slacker est trop gentil et trop cheesy pour que l'on puisse y résister, c'est le paradoxe du groupe qui véhicule une image très punk-hardcore tandis que sa musique est cheesy-gentil comme on aime !



"You Can Call Me Quincy" sort le solo de guitare, c'est l'un des gros hits de cet album, bien gros. Les gens l'appellent Crazy, mais lui il s'en tape, qu'il dit. Il y a presque un petit côté british dans ce morceau qui fait penser que Crazy & The Brains a du écouter ses classiques il y a quelques années de cela. L'Anti-Folk dont le groupe se revendique apparait sans difficulté.

"Nasty" vient conclure le tout dans un premier élan plus contrôlé avant que Crazy & The Brains n'ajoutent un refrain australien - yes, du style mulet tout ça tout ça - qui vient parfaire la partition de xylophone. La prod' est parfaite, sa voix est pile comme on l'aime, oui, c'est l'amour slacker !



Comme je le disais en effet dans mon premier article sur le groupe - je réitère lorsque nécessaire - Crazy & the Brains encapsule la scène de Nobunny qui a disparu des écrans radars. Le xylophone y est pour beaucoup, cet intrument est fun, intrinséquement fun, mais Crazy y fait beaucoup avec sa voix et ses lyrics toujours doorky. Le slacker se tourne souvent vers le trash / gore / énervé, mais avec ces gars-là, ce sont les tutus qui en prennent en coup, sourires aux lèvres.

Et au final, Crazy & The Brains continue d'être l'homme du sans-faute. Tout ce qui émane de ce groupe semble être touché par la grâce supercheesy. Out in the Weedz, c'est cinq nouveaux morceaux pour notre panthéon à nous. Crazy & The Brains est au sommet de la pyramide slacker / dumb punk, celle qui, un jour, écrasera toutes les autres pyramides par le nombre de ses visiteurs. Crazy & The Brains honore Cléopâtre, et nous, on honore nos journées de ce retarded punk pour les connaisseurs.

Tracklist : Out in the Weedz (EP, 2018)
1. Candy Yamz
2. Vapor Wave
3. Out In The Weedz
4. You Can Call Me Quincy
5. Nasty

Liens :
Premier article sur le groupe (avec vidéos)

Article sur l'album Supercheesy des Memories

You Might Also Like

0 commentaires