Coude : La France No Wave !

J'ai toujours eu un problème avec les années 90s. Ce n'est pas nouveau, puisque cela date de toujours . Cette décennie m&...


J'ai toujours eu un problème avec les années 90s. Ce n'est pas nouveau, puisque cela date de toujours. Cette décennie m'évoque la période la plus cool de l'histoire, j'ai déjà eu l'occasion de m'égosiller plusieurs fois sur la question. Alors, dès qu'un groupe me suscite quelques sensations de cette période que j'ai connue sans la réaliser, je m'exclame.

Coude est un groupe français originaire de Douarnenez. Le 2 avril dernier, il a fait paraître son tout premier album, Coude. Et le moins que l'on puisse en dire, c'est qu'il ne manque pas de muscle. Mené par un duo très efficace - Dom Le Floch / Ronan Berréhouc - il est magnifié par la présence de Ludovic Le Ven, Jean Marc Raphalen et Olivier Jupin qui viennent compléter ce quintet qui coche par son nombre l'une des cases nineties - ouais, Pavement étaient 5, eux aussi. Mais c'est surtout la musique très sombre de Sonic Youth qui vient plusieurs fois à l'esprit. Le No Wave ! Non pas que Coude soit aussi expérimental que le groupe précité, mais on ne peut s'empêcher de faire le raccourci lorsque deux voix féminine-masculine se complètent ainsi. Il y a bien Blonde Redhead, aussi. 

Coude est donc un nouveau venu qui, moins dans la posture que nombre de groupes qui jouent cette décennie, ne fait ni dans le post-nineties, ni dans le slacker déluré à la recherche de Punk IPA. Son image est moins travaillée que ce à quoi on est habitué. Ça tombe bien, on s'en tape, de l'image ! Son truc à lui, c'est le rock plein de fuzz, à la façon de J Mascis. On se souvient alors que le leader de Dinosaur Jr. avait commencé dans un groupe de punk hardcore. Cela fait sens, à l'écoute de Coude.



"Miss You", c'est un premier paradoxe. L'enregistrement de la voix est loin d'être optimal, et pourtant, cela semble renforcer la charme de cette introduction. Dom Le Floch est envoutante, alors, on est envoutés. Ouais, c'est l'effet Blonde Redhead.


"Nothing To Do Here", avec son petit côté skateur, me rappelle les meilleurs titres de Further, à la différence de l'accent français qui pourra faire des ravages de l'autre côté de l'Atlantique. Et finalement, on en revient à ce côté "bricolage" de la musique de Coude qui lui donne beaucoup de sa consistance. Vient alors "I Guess" dont l'introduction est peu convaincante. Surement est-ce parce qu'elle est anglaise (à la Arctic Monkeys, that's right). Mais Coude vient très vite saturer le tout pour le meilleur. Il ne tombe pas dans le titre épico-épique à la Butterglory / Archers Of Loaf. Il est centré sur quelques accords métalliques qui organisent la toute-puissance du final. La dernière fois qu'une telle sensation m'était procurée, c'était à l'occasion de l'écoute de Chastity


Le point de basculement arrive sur "So Quiet". Le titre est tellement nineties dans tous les sens du terme que ton lecteur cassette va avoir un orgasme. Dom resplendit. Elle dit bonjour aux deux Kim, Deal et Gordon.


"Snatch My Bones" est le premier titre noisy / hardcore de la discographie de Coude, et prions, pas son dernier. La comparaison avec Perfect Pussy s'impose très logiquement : aucun groupe n'a jamais réussi à atteindre leur niveau, et si Coude peut le faire, c'est une nouvelle de la plus haute importance. Je tiens ce morceau comme une pièce à conviction tout à fait majeure. "Silver Brain" reprend la route vers le nineties des groupes précités. Il est concis, percutant. "Together" vient conclure le tout sur la touche amoureuse que l'on attendait sans trop y croire.

Au final, Coude réussit son pari dans tous les compartiments du jeu nineties. Il y a quelques choses de véritables, qu'il touche au rock alternatif, à l'indie rock, à ce qu'il y a d'expérimental, de hardcore, de sale, de propre, de beau, de laid. Je prends le pari que sa musique aura un appel transgénérationnel très fort, parce qu'il exprime de multiples simplicités. Coude peut devenir immense. La suite est attendue avec exaltation. 

(mp3) Coude - Nothing To Do Here
(mp3) Coude - Snatch My Bones

Tracklist : Coude (LP, 2018)
1. Miss You
2. Nothing To Do Here
3. I Guess
4. So Quiet
5. Snatch My Bones
6. Silver Brain
7. Together"

Liens :

You Might Also Like

0 commentaires