Drunk Mums : vodka & garage punk

Quoi, une semaine sur Still in Rock sans un seul groupe de slacker ? Impossible. Voici donc  Drunk Mums ,  un groupe originaire de Melb...


Quoi, une semaine sur Still in Rock sans un seul groupe de slacker ? Impossible. Voici donc Drunk Mums,  un groupe originaire de Melbourne qui va réveiller maman - qui dort encore à cette heure-ci, et avec le postier qui plus est. Drunk Mums, c'est un groupe de garage punk qui passe en force et en vodka. Il a fait paraître son dernier EP en novembre dernier via Pissfart Records - succédant ainsi à deux très bons LPs - et il s'affirme, année après année, comme l'un des indispensables de la scène susvisée. 



"No Staunch" est une excellente introduction. Ce titre, explosif et nerveux, ne tergiverse pas avec le garage punk : prenez en plein la gueule ou ne prenez rien du tout. Voici du Drunk Mums dans toute sa splendeur, version Mean Jeans, version Apache, version Meat Market.

"Blitz" est un titre qui prend des airs instrumentaux - n'ayez pas peur de l'introduction - avant de délivrer une nouvelle beer party dans laquelle la voix de Jake Doyle semble s'être perdue. Cachez vos grand-mères, parce que si les mamans peuvent passer le test du "Blitz", je crois que les plus vieilles d'entre nous ne tiendront pas le coup. Il faut dire que la scène influencée par Jay Reatard - à tendance Hunches - n'a jamais fait bon ménage avec les rides et la peau de serpent. 


"I Got A Motorbike So Fuck You" - outre le fait que son titre dit déjà tout - est un petit interlude garage rock qui vient temporiser sans jamais sourciller. Les Drunk Mums sont certains du son qu'ils délivrent, et ça le fait ! "Viper" vient conclure le tout. Plus en contrôle que les deux premiers, il a pour lui ce qui fait le succès de la scène Burger, bien que le son crunchy et son rythme de vieux slow fondu au soleil le placent tout deux dans la catégorie Natural Child en décomposition.




Au final, Leather est un très bon EP. Certes, il ne révolutionnera pas le rock'n'roll ni même le genre slacker, mais il pourrait aisément être cité comme l'un des LPs les plus rock'n'roll de l'année 2016, au sens entendu par les pères fondateurs - vous savez, ceux qui ont très justement perverti à nos drunk mums. Tout est là qui tourne bien, Drunk Mums joue à fond sa carte du gros buveur de bière qui arrive sur scène un peu bourré et qui crache cri derrière cheveux pendant tout le concert. Comment ne pas déclarer notre amour ? 

Tracklist :
1. No Staunch
2. Blitz
3. I Got A Motorbike So Fuck You
4. Viper

Liens : 

You Might Also Like

0 commentaires