Still in Rock présente : The Nude Party (Surf Pop)

The Nude Party est un tout jeune groupe originaire de Boone en Caroline du Nord qui, formé en 2014, a fait paraître quelques mo...


The Nude Party est un tout jeune groupe originaire de Boone en Caroline du Nord qui, formé en 2014, a fait paraître quelques morceaux de garage pop dont il sera bon de se soucier. Il s'était en effet introduit à nous cette mpême année avec un album intitulé Forbidden Fruits à l'occasion duquel nous découvrions plusieurs morceaux intéressants. "Sweet Shops", pour commencer, rappelait le son de la scène psychédélique pop, style Babe Rainbow & co. On restait surtout bloqué sur des morceaux plus originaux, du style de "Maybe Baby". Le groupe se faisait également remarquer avec quelques accords de surf music qui nous envoyaient loin dans la "March Of The Worms".

Et puis, The Nude Party était revenu en 2015 avec un nouvel single "Time To Go". Cette fois-ci, il s'essayait à plus de rock'n'roll, pour le plaisir des summer house parties. Fidèle à ce qu'est devenue une grande partie de la musique psychédélique dans les années 2010', The Nude Party se rappelait à nos bons souvenirs sans trop nous éblouir.



Good news, le groupe est revenu au début d'année avec deux morceaux qui élèvent encore le niveau. Le premier, c'est "One More Mile", un titre de surf pop qui fera plaisir à tous les amoureux de la Teahupoo. Il reprend la structure que ce genre de morceaux met généralement à l'honneur, avec ses in et ses out, comme le surfeur qui attend la belle vague, la foire, et rame pour le placement de la prochaine. En s'éloignant de la pop psychée trop douce de certains de ces premiers essais, The Nude Party se trouve un univers plus singulier qui pourra être creusé.

Et puis, ce 7inch est également la maison de "Life's a Joke". Meilleur titre à ce jour composé par The Nude Party, il ne se prive pas d'emprunter quelques airs aux vieux bluesmen, à la Howlin Wolf. Et puis, toujours du côté Dane Reynolds de la force, il fait de nous les petits californiens que nous ne serons jamais. Notons que le titre est agrémenté d'une vidéo qui vaut le détour. Produite par Rob Russell, par ailleurs spécialiste de grosses bécanes, il se donne en plein les moyens de son way of life


Le groupe décrit sa musique comme étant de la Booner Pop. Si on s'en réfère à Urban Dictionnary, booner décrit "usually lower class Australian male that can be identified by his tight jeans and black heavy metal t-shirt. Also know to be sporting a mullet, smoking winnie reds and starting fights while drinking". C'est plutôt cohérent avec les quelques accords délivrés par The Nude Party, on acquiesce. Lui qui revendique déjà une solide communauté de fans devra maintenant, comme pour tous les autres groupes du genre, parvenir à mieux affirmer son identité sonore. Il y a surement quelque chose à faire à la frontière entre surf et blues...

(mp3) The Nude Party - Life's A Joke
(mp3) The Nude Party - Time To Go

You Might Also Like

0 commentaires