New: Robert Pollard - GBV, Circus Devils, Ricked Wicky (Lo-fi rock'n'roll)

Robert Pollard est l'artiste le plus prolifique des 30 dernières années, le véritable Scaruffi de la composition musicale. Il se...




Robert Pollard est l'artiste le plus prolifique des 30 dernières années, le véritable Scaruffi de la composition musicale. Il serait impossible de résumer toute son actualité en un seul article. J'ai donc choisi de porter mon attention sur les quelques morceaux/projets qui méritent tout particulièrement d'être encensés. 

Pour rappel, Robert Pollard est le leader de Guided by Voices. Après une énième reformation, le groupe s'est à nouveau séparé en 2014 (jusqu'à ce qu'ils ne le soient plus). Robert Pollard a tout de même décidé de compiler 100 morceaux inédits en 4 albums. Ils sortiront sous le nom de Suitcase Four Captain Kangaroo Won The War le 20 novembre prochain, via Midheaven. Un premier titre a d'ores et déjà été dévoilé, et force est de constater que ce "Deaf Dumb And Blind Girl" est un classique instantané. Peu d'informations sont disponibles à ce sujet, mais je pari sur un Guided by Voices époque Bee Thousand.

Mais ce n'est pas tout. Robert Pollard a récemment fait paraître un nouvel album avec son groupe Circus Devils. Le groupe, créé en 2001, en est déjà à son 13 LP. Intitulé Stromping Grounds, il se compose de 16 morceaux qui empruntent à la musique psychedelique. Le dernier titre, "Sunflower Wildman (Remember Him?)", est particulièrement représentatif de ce que contient cet album. Noir et poétique, on y trouve un Robert Pollard plus nostalgique qu'à l'habitude, plus lyrique aussi.

Et puis, il y a également du nouveau du côté de Ricked Wicky, un autre de ses projets. Le troisième album de ce groupe made in OhioSwimmer To A Liquid Armchair, est paru fin septembre (juste comme ça, le second, King Heavy Metal, est également paru en 2015...). Le single, "Poor Substitute", laisse ressortir un esprit plus pop. Une réalité a été réalisée par Mike Postalakis, déjà aux manettes de "Planet Score". Dans l'ensemble, l'album est toujours aussi brut, Pollard fait du Pollard, en somme. Par exemple, le premier titre, "What Are All Those Paint Men Digging", est particulièrement inspiré. D'autres, à l'image de "A Number I Can Trust", rappelle le Pollard proto-pop de ses débuts. Testez également l'effet que vous procure la guitare de "Plastic Oceanic Getaway", c'est eighties à souhait, on dirait presque du Replacements.

L'actualité de Pollard a de quoi donner le tournis, et un jour, un label sortira l'ensemble de sa discographie. Ce jour-là, il faudra venir avec un camion. Ou deux. L'homme aux milliers de titres semble plus motivé que jamais. J'ai déjà exprimé de nombreuses fois ce pour quoi Pollard est à ce point génial : cette capacité à ne pas sur-travailler ses morceaux, dans un esprit finalement très punk. And he still got it.


(pour le plaisir)



(mp3) Guided by Voices - Deaf Dumb And Blind Girl
(mp3) Circus Devils - Sunflower Wildman (Remember Him?)
(mp3) Ricked Wicky - Poor Substitute


Liens afférents :
Article sur l'album Motivational Jumpsuit
Article anachronique sur Guided by Voices

You Might Also Like

0 commentaires