Interview Still in Rock : Mourn

Mourn is one of those young prodigies who are fascinating the world scene. Member of the team Captured Tracks, he released his first a...

Mourn is one of those young prodigies who are fascinating the world scene. Member of the team Captured Tracks, he released his first album in 2014 and is about to record the second one. At the border between Slint and some of the other bands of the Spanish scene, Mourn provides a beautiful independent rock'n'roll with shades of post-punk. The way he imagines his music and his future could well influence the European scene in the coming years, the reason why Still in Rock has decided to interview him. Thanks Mourn !

Mourn fait partie de ces jeunes prodiges de la scène mondiale sur qui tous les regards sont tournés. Membre de l'écurie Captured Tracks, il a fait paraître son premier album en 2014 et s'apprête à enregistrer le second. A la frontière entre Slint et quelques-uns des autres groupes de la scène espagnole de laquelle il est issue, Mourn assure un rock indépendant à tendance post-punk comme peu d'autres le font aujourd'hui. La façon dont il perçoit sa musique et son avenir pourrait bien faire une partie de la scène européenne dans les années à venir, la raison pour laquelle Still in Rock s'en est allé l'interviewer. Merci à eux !




***********
ENGLISH version


Hi. First thing first, what are you mourning?

Nothing, our band's name was arbitrary.


Alright, how are you doing those days?

Fine, just studying and recording our second album.


Your brains are not make of candy, that's for sure. Can you tell me about your musical education? Did you listen to a lot of music at home?

Yes, Leia and I (Jazz) have been listening to a lot of music home since we were born.



YOUR MUSIC


So, I don't know if people are comparing you with the band Slint very often, but I can't help myself but thinking that there are many similarities between you two (and needless to say that this is a compliment). First, your music is very dark and very mature. Second, the structure of your music, chopped and very powerful. Do you agree with this comparison?

No one ever compared us to Slint, it's interesting you say that, thanks! It is a very powerful band.


Speaking of which, did you see the documentary Breadcrumb Trail? It is so good... (here is a link)

Yes, we saw them playing live at Primavera Sound Barcelona last year.


There is, to summarize, a great influence of the nineties on your music. What is it that you love so much about this decade? Is it the irony, the darkness, the casualness or maybe something else?

Yes, maybe the things you said and also the honesty of the bands we listen to, this feeling of them being true.




Speaking about the nineties, I have to ask, do you like Pavement?

Yes!


How do you manage that your music isn't too close from your influences?

I don't know, we just really play what we like and what we want and we don't care if we're close or not to our influences. We don't think about any band when we play, we're just ourselves.


Some of your songs also are what we can called "post-punk". Did you listen to a lot of punk? Which bands?

When I was little I loved The Clash, and I still do. Also Ramones and Sex Pistols.


I like how shorts your songs are. Generally, post-punk songs are way longer, and I feel like we then lose the spirit of punk spirit, which was against the bullshit of seventies classic rock'n'roll. Did you then create short songs purposely?

No, it was not on purpose. We just made them this way because we liked them like that. We don't need long songs to say what we want to say. But I don't know, you never know, maybe someday we make a longer song because we feel it that way.


I'm sorry to speak about your age once again (last time, I promise), but what impress me is how simple your LP is, in a great way. Young bands usually put a lot into their first LP, way too much, to show everything they can do. You're not, your LP is focused and straight to the point, which is much better. Did it came naturally or did you have some people guiding you through that?

It came naturally. We just played what we liked in that moment, our goal was not showing all our skills or the hardest thing we could play. I think that is not what making a record means. We just wanted to make songs that we enjoyed playing and listening to, there was no need to show "how cool we are".


Do you feel like there is a some patronising attitude towards you sometimes?

I don't know what you mean, sorry haha i'm not sure about what patronising means. Sorry.


You released all of your songs on Captured Tracks so far (even though Sones Records first published you). Do you have any relationship with other bands from the label?

We met some of them like Mac Demarco, EZTV and some members of Beach Fossils. They were really nice, we hope to meet then again when we go back to the States.


This label helped you to become a world-wide band. Do you feel like being so famous could alter your music in a way?

Hahaha well, I don't think we're famous, but I know what you mean. You know, as I said before we play what we like and what we enjoy, and that's it. We're not trying to impress anyone, so the fact that more people is knowing us lately is just encouraging us to keep doing what we like and want. There's no way that this fact make us change our music to make it more comercial to reach more people or whatever. We play what we want and write what we want.


I saw you playing live in Paris (link to the video). It was very impressive. Do you have good memories of this show??

Yes! Well, me personally had a really bad day... I missed the plain and got to Paris a lot of hours after the rest of the band arrived. I missed all the interviews and when I arrived I had dinner and a little time after that I we had to play. I had no time to rest, so I was specially tired and angry with myself haha but I think the show made me feel better, there was a lot of people and they were fun haha






SONG BY SONG


"Gertrudis, Get Through This!" also reminds me of Sonic Youth, was it intended? 

It wasn't.


"Silver Gold" is more psychedelic than other songs. Is this a direction that you'll take at some point?

Maybe, we like to do weird voices like that. I think we'll make more songs in that direction.


I read that you now dislike the song "Boys Are Cunts". Three questions then, first, why did you choose it as the bonus song of your album, two, what is the song that you prefer on your LP, and three, why writing a song about sex since music isn't about how old you are or your sexuality?

We chose it as the bonus track of the single Otitis because we didn't want it in the album. But you know, they decided to put it as the bonus track of the album in the States. Which we find fine, but yes, we don't like that song. We never play it live.

My favourite songs of the LP are Marshall, Silver Gold and Your Brain is Made of Candy. They are the song I enjoy the most playing live inside the album.

We haven't written about sex in the whole album, I don't know what song are you referring to, but I think the only reference you can find is in "You Don't Know Me" in which we tell a story about a girl that finds her boyfriend with another man. This story is completely fictional. But anyway, what if we wrote about sex? Why not writing about our vision about that? That wouldn't be pretending to be older. Also I don't think it's a surprise that teenagers have sex.


What is "Misery Factory" about? Not sure I understand :)

It's about Spanish society mainly.


I would love to know if you wrote "Dark Issuesa long time ago or more one of the recent ones?

It one of the old ones. One of our first songs.



TO CONCLUDE


I read that you'd like to describe your music as being some "Power-poo". Does it mean that you dislike power pop? :)

Hahah that was a joke because in an interview someone asked us to invent a genre to our music. We didn't think about it very much and we found power-poo funny haha.


The spanish rock'n'roll scene was really quiet the last few years, and it seems that there is a revival recently, with you, Mujeres, Deers (now Hinds)... Do you feel that as well? I saw that you were part of "Momentos 2014 Vol. III - Canciones Nacionales", with spanish bands only...

I think it was quiet for the rest of the world, because here was still alive.


What is the most exciting news about Mourn that you want to share with us?

We're recording a new album!! New songs, new ideas!! We're really excited about that, I personally enjoy a lot the writing-recording process.


Which band is the coolest you ever played with?

Coke Weed in Boston, Madee in Barcelona.


When is your next LP coming? What should we expect to be in it?

Next year! It's a surprise haha nah, just kidding, you'll find some different songs and some similar ones to what we did before.


How do you imagine your discography in 20 years? Do you think you will produce another type of music one day?

We really don't know that. Only time can tell.




What are your biggest influences besides musical ones?

My dad is the biggest one to me.


What other contemporary bands are you listening to?

Beach Beach and Núria Graham lately.


What is the most important question that nobody ever asked you? And you can answer it :)

What do you want to be and where do you see yourselves in 10 years? I could'n ask that, it's too difficult.


A word to conclude?

THANK YOU!! :) That was an interesting interview, not a typical one. We appreciate that!

***********
FRENCH version


Salut. Commençons par le commencement, de quoi faites-vous le deuil (Mourn = deuil) ? 

De rien, le nom du groupe a été choisi de façon arbitraire.


Alright ! Comment allez-vous ces derniers temps ?

Bien, on étudie et on est en train d'enregistrer notre deuxième album.


Vos cerveaux nos sont pas “made of candy”, c'est certain (cf. le titre “Your brain is made of candy”). Pouvez-vous nous parler de votre éducation musicale ? Vous écoutiez beaucoup de musique à la maison ? 

 Oui, Leia et moi (Jazz) avons écouté beaucoup de musique depuis toutes petites.



VOTRE MUSIQUE


Je ne sais pas si les gens vous comparent souvent au groupe Slint, mais je ne peux m'empêcher de penser qu'il y a de nombreuses similitudes entre vos deux groupes (et c'est un compliment, cela va sans dire). Tout d'abord, votre musique est très sombre et mature. De même, la structure de votre musique est également saccadée et très puissante. Que pensez-vous de cette comparaison ?

Personne ne nous a jamais comparés à Slint, c'est intéressant de t'entendre dire ça, merci ! C'est un groupe très puissant.


En parlant de ça, avez-vous vu Breadcrumb Trail ? C'est tellement bien... (voici un lien)

Ouais, on les a vu jouer en live au festival Primavera l'année dernière.


En résumé, les années 90 ont une grande influence sur votre musique. Qu'est-ce qu'il vous plaît autant dans cette décennie ? Est-ce l'ironie, la noirceur, la décontraction... ?

Oui, peut être ce que tu dis et aussi la sincérité des groupes que nous écoutons, la sensation qu'ils sont authentiques.


En parlant des années 90, je dois vous demander, aimez-vous Pavement ?

Oui !


Comment faites-vous en sorte de ne pas être trop proche de vos influences ? 

Je ne sais pas, on joue seulement ce qui nous plait et ce que l'on veut sans se préoccuper de savoir si l'on est trop proche ou pas de nos influences. On ne pense à aucun autre groupe lorsque l'on joue, on est juste nous-même.


Certains de vos titres pourraient se définir comme du "post-punk". Avez-vous écouté beaucoup de "post-punk" ? Quels groupes notamment ?

Quand j'étais petite, j'adorais Les Clash, j'adore toujours d'ailleurs. Mais aussi, les Ramones et les Sex Pistols.


J'aime le fait que vos titres soient courts. De manière générale, les titres de post-punk sont bien plus longs et me donnent de ce fait l'impression de perdre un peu l'esprit punk qui s'élevait contre le superflu des années 70 et du classic rock'n'roll. Avez-vous composés des titres courts pour cette raison ?

Non ce n'était pas quelque chose de réfléchi. Nos titres représentent simplement ce que l'on aime.


Evoquons votre âge une dernière fois (promis !). Je suis impressioné par la simplicité de votre LP. Les jeunes groupes essaient généralement d'en mettre beaucoup dans le premier album, beaucoup trop, pour montrer l'étendue de ce qu'ils savent faire. Vous ne tombez pas dans ce cliché, votre LP est centré et va à l'essentiel. Est-ce venu naturellement ou certaines personnes vous ont-elles guidé dans cette direction ?

Cela s'est produit naturellement. On a juste joué ce qui nous plaisait à ce moment-là, l'objectif n'était pas de montrer tout notre talent ou les choses les plus difficiles que savions jouer. Pour moi ce n'est pas comme cela que l'on crée un album. On a simplement cherché à créer des titres pour lesquels on prenait du plaisir à jouer et à écouter, on ne ressentait pas le besoin de montrer à quel point on était "cool".


Ressentez-vous, autour de vous, des attitudes parfois paternalistes ?

Je ne comprends pas la question désolée haha, je ne suis pas certaine de comprendre le sens de "paternaliste". Désolée.


Tous vos titres ont été édités sur Captured Track jusqu'à présent (même si Sones Records vous a édité en premier). Entretenez-vous des relations avec d'autres groupes du label ?

On a rencontré certains d'entre eux comme Mac DeMarco, EZTV et certains membres de Beach Fossils. Ils étaient super sympas et on espère les rencontrer à nouveau quand nous retournerons aux États-Unis.


Ce label vous a aidé à acquérir une renommée mondiale. Avez-vous le sentiment que la célébrité pourrait altérer votre musique ?

Haha, je ne pense pas que nous soyons célèbres, mais je vois où tu veux en venir. Comme je l'ai déjà dit, nous jouons ce que nous aimons, c'est tout. On essaie d'impressionner personne, et du coup, le fait que de nouveaux gens nous connaissent depuis peu nous encourage simplement à continuer ce que l'on aime et ce que l'on veut faire. Il n'y aucune chance que cela affecte notre musique, pour la rendre plus commerciale afin de toucher plus de gens ou quelque chose dans le genre. On joue ce que l'on veut jouer et on écrit ce que l'on veut écrire.


Je vous ai vu jouer à Paris (lien vers la vidéo) c’était très impressionnant. Avez-vous gardé un bon souvenir de ce concert ?

Assurément ! J’avais passé une très mauvaise journée… J’ai raté mon avion et je suis arrivée à Paris après le reste du groupe. J’ai raté toutes les interviews et quand je suis arrivée j’ai à peine eu le temps de manger. Je n’ai pas pu me reposer, du coup j’étais particulièrement fatiguée et énervée (rires) mais j’ai l’impression que le concert m’a redonné de l’énergie, il y avait beaucoup de monde et c'était bien cool.





TITRE PAR TITRE


"Gertrudis, Get Through This!" me rappelle Sonic Youth, était-ce voulu ?

Ça ne l'était pas.


"Silver Gold" est plus psychédélique que les autres morceaux. Est-ce une ligne artistique que vous souhaitez emprunter ?

Peut-être bien, on aime bien faire des voix un peu étrange, il n'est donc pas impossible que l'on prenne cette direction.


Je l'ai que vous n'aimiez plus votre titre "Boys Are Cunts". Trois questions, la première, pourquoi l'avoir choisi comme morceau bonus, la deuxième, quelle chanson préférez vous sur l'album, et la troisième, pourquoi avoir choisi d'écrire sur le sexe alors que la qualité de la musique ne se soucie pas de ton âge ni de ton genre. 

Nous l'avons choisi comme titre bonus du single "Otitis" parce que nous n'en voulions pas dans l'album. Et puis, elle s'est retrouvée sur l'album sur la version américaine. Ca ne nous dérange pas plus que ça, mais effectivement, on ne l'aime pas trop.

Mes chansons préférées sont "Marshall", Silver Gold" et "Your Brain is Made of Candy". Ce sont les titres que j'aime le plus jouer en live.

Nous n'avons pas écrit sur le sexe dans cet album, je ne sais pas à quelle chanson tu te réfères. La seule référence que l'on peut trouver est dans "You Don't Know Me" dans laquelle on évoque l'histoire d'une fille qui trouve son copain avec un autre mec. Cette histoire est purement fictionnelle. Et puis, si nous avions écrit sur ce sujet, quel aurait été le problème ? Je ne pense pas que ce soit une surprise que les adolescents aient des pratiques sexuelles


De quoi parle "Misery Factory", je ne suis pas sûr de comprendre.

Il parle de la société espagnole.


Quand avez-vous écrit "Dark Issues" ? Est-ce un morceau récent ?

Elle fait partie de nos premières chansons. 





POUR CONCLURE


J'ai lu que vous décrivez votre musique comme de la "Power-poo". Faut-il comprendre que vous n'aimez pas la power pop?

Haha, c'était une blague, quelqu'un nous avait demandé d'inventer un style de musique pour nous décrire. La combinaison de mots était simplement marrant, alors...


La scène rock'n'roll espagnole était plutôt en berne ces dernières années. Il semble qu'il y ait un revival assez récent, à travers votre musique, Mujeres, Deers (maintenant dit Hinds). Percevez-vous cela ? J'ai vu que vous faisiez partie de la compation "Momentos 2014 Vol. III - Canciones Nacionales"...

Je pense qu'elle était en berne aux yeux du reste du monde seulement, parce qu'ici, ça a toujours bougé.


Quelle est la nouvelle la plus excitante que vous voudriez partager avec nous ?

Nous sommes en train d'enregistrer un nouvel album, avec plein de nouvelles idées. Personnellement, j'adore le processus d'écrire. 


Quel est le groupe le plus cool avec lequel tu aies joué ?

Coke Weed de Boston et Madee de Barcelone.


Pour quand votre prochain album est-il prévu ? Que doit-on s'attendre à y trouver ?

L'an prochain ! Quant au contenu, c'est une surprise, haha... plus sérieusement, il y aura des morceaux similaires à ceux du premier album, et d'autres plus novateurs...


Comment imagines-tu ta discographie dans 20 ans ? Penses-tu produire un autre style de musique un jour ?

Aucune idée, seul le temps le dira.


Quelles sont tes influences en dehors de celles musicales ?

Mon père est ma plus grande influence.


Quels autres groupes contemporains écoutes-tu ?

Ces derniers temps, Beach Beach et Núria Graham.


Quelle est la question la plus excitante que l'on ne t'ait jamais posée ? Et peux-tu y répondre ?

Comment te vois-tu dans 10 ans ? Cette réponse est trop difficile à répondre.


Le mot de la fin ?

MERCI !! C'était un interview très intéressant, vraiment différent des autres.





You Might Also Like

0 commentaires