Compilation: House of the Rising Fuzz (Garage Rock)

House of the Rising Fuzz : a boston rock'n'roll compilation . La ville de Boston est une des premiers centres culturels du p...




House of the Rising Fuzz: a boston rock'n'roll compilation. La ville de Boston est une des premiers centres culturels du pays. Pourtant, peu de noms de groupes qui en sont issus nous viennent immédiatement à l'esprit. Pour remédier au problème, the House of the Rising Fuzz vient de faire paraître une compilation regroupant 10 groupes de la capitale de la Nouvelle-Angleterre. 

Le premier, The New Highway Hymnal, nous plonge en plein dans le thème de la compilation. Un brin trop seventies à mon goût, on enchaine avec The Monsieurs et leur "Shadow". Plus garage que le précédent, il se rapproche de l'Acid Gallery des Pebbles. Black Beach, dans un esprit similaire à celui de Druggy Pizza, nous maintient la tête sous l'eau avec un "Kreep" super punchy. La montée en puissance est jusqu'alors irréprochable. Elle se concrétise avec "White Washed" des Midriffs. Ce morceau-là est l'une des véritables découvertes de la compilation de House of Rising Fuzz. Le groupe y trouve une puissance naturelle à faire palir les vampires de série B. Le couplet me rappelle les Maximators, le groupe ferait une parfaite addition au Black Totem du groupe précité. On conclut enfin la première partie sur "Cut the Rope" des Miami Doritos, de retour sur des terres garage plus classiques. 

"Chips in the Moonlight" nous rappelle que le club de strip tease de Desperado se cache peut-être proche de chez nous. Lorsqu'arrive la bagarre à 1min30, les Nice Guys franchissent un palier en réinjectant ce liquide fluorescent du Re-Animator. Vient alors Dinoczar et son "Cream", l'un des premiers titres à avoir retenu mon attention. Morceau le plus punk de toute la compilation, il ne manque pas de reprendre à Jay Reatard ce qu'il avait de plus subversif. Pour compléter le tableau, les Barbazons nous donnent un peu de Garage Pop à écouter avec "Jake". On croirait presque entendre un groupe français du genre, sorte de Madcaps à l'américaine.

Un "DMT" de Televibes plus tard, comme sur un écho au morceau introductif, on se retrouve en plein "Bleeding like a Stone" des Creaturos. Le titre conclut parfaitement cette belle compilation. Plus en contrôle, il ne manque pas de reprendre le spirit des Nuggets pour en faire quelque chose de très post-2010, un son salit au service d'un remake des Monks

Alors voilà, Boston, ville de Jonathan Richman, vient définitivement de nous surprendre. Moralité, notre travail de fouille doit se perpétuer et s'intensifier. Trop de groupes qui méritent d'être sous les projecteurs demeurent enfermés dans leur cave. Un grand merci à House of the Rising Fuzz pour avoir effectué ce travail dans la belle ville du Massachusetts. 


(mp3) Midriffs - White Washed
(mp3) Dinoczar - Cream


Liens afférents :

You Might Also Like

0 commentaires